Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

2 millions de km à l'hydrogène pour BMW

Dim 05/08/2007   —   La petite série de BMW Série 7 Hydrogène a déjà parcouru plus de 2 millions de kilomètres à travers le monde. La technologie est au point.
L'hydrogène n'a pas encore le rang que'il mérite parmi les carburants automobiles. On ne trouve qu'à peine quelques centaines de voitures à hydrogène de par le monde, mais une centaine porte le badge de BMW. On a vu ces voitures dans de nombreuses manifestations, où diverses personnalités ont pu apprécier le modèle, et l'absence de CO2 à l'échappement. Parmi ce beau monde, notons Jan Peter Balkenende (ci-contre), le premier ministre des Pays-Bas, ou Brad Pitt et Angelina Jolie (ci-dessous). Christoph Huss, Directeur du département « Science and Transport Policy » chez BMW Group, s'exprime ainsi : « Nous sommes très satisfaits de l’évolution sur le premier semestre. Les essais de conduite n’ont donné lieu à aucune récrimination. Le retour positif manifesté par nos premiers clients atteste que nous sommes sur la bonne voie avec le concept car de la BMW Hydrogen 7, doté d’un moteur à combustion interne à hydrogène ». Mais hélas pour nous français, les occasions de voir une BMW Hydrogen 7 circuler dans l'hexagone ont été rares.

Alors que comme l'a expliqué, par exemple, Stan Ovshinsky (lien en anglais), l'un des plus grands avocats de l'hydrogène, malgré qu'il soit l'un des meilleurs spécialistes du stockage et de la conversion de l'énergie électrique (il est le fondateur d'Ovonics, et a été nommé Héros pour la planète par le magazine Time), l'hydrogène peut, et devrait, remplacer tous les hydrocarbures. L'hydrogène supprime les rejets de CO2. Il n'y a qu'éventuellement lors de sa fabrication, qu'il peut y avoir rejet de CO2. C'est ce que les détracteurs de l'hydrogène mettent toujours en avant, sans voir que si on fabrique l'hydrogène de manière écologique, leur argumentation n'a plus aucune valeur. Et c'est justement de valeur qu'il s'agit. Car s'il est facile et commun de produire de l'hydrogène à partir du gaz naturel, le prix de ce dernier est lié à celui du pétrole, qui a établi cette semaine un nouveau record historique. Pendant ce temps, le coût de l'hydrogène écologique ne fait que baisser...

Rubrique(s) et mot(s)-clé : BMW ; hydrogene-combustion-interne