Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Les hollandais toujours rois du solaire

Mar 30/10/2007   —   La course de voitures solaires World Solar Challenge s'est déroulée la semaine dernière en Australie, elle a vue une fois de plus la victoire du team hollandais.
Nous saluons la participation de 2 teams français, Sun Speed et Helios, mais nous devons constater la domination étonnante de l'équipe hollandaise Nuon Solar Team. Ils avaient déjà gagné les 3 précentes éditions avec leurs prototypes Nuna 1, Nuna 2 et Nuna 3, mais le règlement a changé. Il a fallu faire une auto entièrement nouvelle, la Nuna 4, et elle s'est à nouveau révélée meilleure que toutes les autres ! Cette voiture a parcourue les 3000 km de la course en 33 heures pile, ce qui fait 90,87 km/h de moyenne. Plus de 90 de moyenne, ce serait illégal en France, et ils font cela avec une auto qui ne stocke aucune énergie. Ni réservoir, ni batterie, tout vient de ce qu'ils récupèrent en roulant sous le soleil. Incroyable, et on imagine mal qu'il soit possible de faire mieux, mais un team japonais y est pourtant parvenu, celui de l'université japonaise d'Ashiya. Leur auto a effectuée le parcours en 32 heures et 3 minutes, ce qui donne une moyenne de 93,57 km/h.

C'est néanmoins la voiture hollandaise qui a obtenue la victoire car elle était en catégorie Challenge, quand la nippone était en Adventure. La différence est que les Challenge sont des autos plus normales. Avec une position de conduite à peu près standard, assis derrière un volant, à l'intérieur d'un arceau-cage, et où le pilote peut s'extraire seul. Quand les pilotes des Adventure sont couchés derrière 2 manettes, ne sont protégés par rien, et doivent demander l'aide d'un membre de l'équipe pour pouvoir sortir de l'auto. La Nuna 3 était comme cela, elle avait gagnée en 2005 à la vitesse moyenne de 103 km/h.

Et dernière différence, la Nuna 3 avait 9 m² de cellules photovoltaïques, la Nuna 4, à la limite de la catégorie Challenge, n'en a plus que 6 m². Soit une surface de cellules réduite de 50 %, mais la vitesse moyenne n'a diminué que de 15 %. Voici un progrès substantiel.

Photos © Nuon Solar Team.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; voiture-solaire-photovoltaique ; competition-manifestation