Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Ferrari met une F430 au régime E85

Mar 15/01/2008   —   La marque au cheval cabré n'est pas réputé pour le caractère écologique de ses produits, mais rien n'est définitif, surtout quand les biocarburants sont là.
Ce n'est pas encore une voiture de série, ce n'est qu'un prototype, et nous ne croyons pas que la décision de le mettre en production soit déjà prise. Néanmoins, pour s'il y a des clients pour une Ferrari capable de rouler au superéthanol E85, ou pour les pays où l'usage de ce biocarburant est soutenu par le gouvernement, Ferrari pourrait proposer rapidement une version E85 de sa F430. C'est très opportunément à Detroit que ce prototype a été présenté. Les Etats-Unis ont produit plus de 28 milliards de litres d'éthanol en 2007 (le chiffre exact n'est pas encore connu), et nous rappellons que le président Bush avait signé le mois dernier une loi-cadre sur l'énergie, qui projette de porter cette production à 136 milliards de litres en 2022.

Ce devient donc essentiel pour tout constructeur qui vend sur le marché américain de posséder un modèle Flex-Fuel à sa gamme, et Ferrari n'échappera pas à cette règle. Même si pour l'heure, l'objectif de ce prototype est de signifier que Ferrari ne reste pas insensible au problème des fortes émissions de CO2 de ses autos. Le talent des ingénieurs italiens est démontré une fois de plus, puisque la F430 est plus puissante avec l'E85. C'était attendu, mais pas garanti d'avance, car les moteurs Ferrari sont déjà très aiguisés, et ils ne sont pas prévus pour l'Eurosuper 95, mais le SP98. Le gain en indice d'octane offert par l'E85 est réduit. Pourtant, le moteur gagne 10 ch et 4 % de couple, voilà des arguments qui plairont aux tifosi. On la veut en série, maintenant !

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Ferrari-Maserati ; biocarburant ; hautes-performances