Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Suzuki lui aussi à l'hydrogène

Ven 04/07/2008   —   Y a t-il encore un constructeur qui n'ait jamais essayé de développer une auto à hydrogène ? Pas Suzuki en tout cas.
C'était au salon de Tokyo de 2005, que Suzuki présentait la Ionis, un très intéressant concept de voiture à pile à combustible (PAC). Mais jusqu'à ce jour, les seules Suzuki à PAC jamais vues dans la circulation étaient des kei-cars (de toutes petites autos bénéficiant d'avantages fiscaux au Japon). Cela va changer, car Suzuki a obtenu l'autorisation de l'administration nippone de procéder à des tests routiers avec un prototype sur base SX4. Une auto également disponible chez Fiat sous le nom de Sedici. Mais le moteur à combustion interne de l'auto de série a été jeté aux orties, pour être avantageusement remplacé par un moteur électrique.

Avec une certaine ambition, ce moteur donne une puissance de 68 kW, et la PAC a été largement dimensionnée, puisqu'elle peut fournir 80 kW. Mais précisons que cette PAC n'a pas été réalisée par Suzuki, c'est General Motors qui l'a fournie. Le réservoir est à une pression de 700 bars, soit à peu près ce qu'il y a de mieux, et une caractéristique intéressante est l'emploi de supercondensateurs pour faire tampon avec la PAC et le moteur. Capables de réagir beaucoup plus rapidement qu'une batterie, ils doivent assurer à l'auto d'excellentes reprises, et auraient même permis l'emploi d'un moteur de plus grande puissance, mais... Ce prototype n'est encore qu'au tout début de son développement...

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Suzuki ; voiture_pile-a-combustible