Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Batterie de la Ion : la maladresse de Peugeot

Mar 09/10/2012   —   Capacité réduite sans prévenir.
Batterie Peugeot Ion 14,5 kWhEntre le moment où une voiture est lancée sur le marché, et celui où elle est retirée, les évolutions sont nombreuses. Et les communiqués de presse afférents à ces changements ont une part importante dans le courrier que reçoivent les journalistes auto. Mais à la mi-septembre, il s'est passé une chose inhabituelle : des internautes nous ont signalé un changement que nous ignorions. Sur notre forum, et aussi sur le forum Véhicules Electriques. La capacité de la batterie de la Peugeot Ion, qui est de 16 kWh d'après le dossier de presse en notre possession, aurait été réduite à 14,5 kWh. Pour le prouver, un autocollant sur la batterie indique cette valeur.

Après vérification auprès de Peugeot, l'information se révèle exacte. Le constructeur a réduit la capacité de la batterie de son auto, en réduisant le nombre de cellules de 88 à 80. Sans rien dire à personne. Alors bien sûr, si le constructeur reste maitre de ses produits, et si toutes les fiches techniques portent toujours une mention indiquant qu'elles n'ont aucune valeur contractuelle, ce changement est une mauvaise nouvelle sur une électrique, où la capacité de la batterie est un point essentiel. Aussi important que la valeur de couple sur une essence.

Peugeot explique pourtant que les changements sont imperceptibles, puisque la réduction de la batterie a diminué le poids, et que le constructeur a de surcroît installé un nouveau logiciel de pilotage de la chaîne de traction qui permet d’optimiser la gestion de la récupération d’énergie au freinage. La consommation au kilomètre a ainsi été réduite ! Et c'est bien vrai que l'écart est faible entre 16 et 14,5 kWh, mais on peut aussi s'inquiéter des performances.

Si on réduit la capacité d'une batterie, la tension du courant qu'elle fournira sera aussi réduite, et le moteur qui la reçoit délivrera une puissance elle aussi réduite. On verra cela sur le marché de l'occasion où une Ion 16 kWh se revendra peut-être plus cher qu'une Ion 14,5 kWh, tandis que pour les nouveaux clients, la plus petite batterie fera un bon argument de négociation pour obtenir une remise. Signalons tout de même que chez Mitsubishi, l'i-MiEV a toujours une batterie de 16 kWh. Elle est cependant beaucoup plus chère que la Peugeot Ion.

Laurent J. Masson



Rubrique(s) et mot(s)-clé : Peugeot ; voiture-electrique