Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Le service d'autopartage car2go déjà rentable dans 3 villes

Lun 28/01/2013   —   Dommage qu'il ait été interdit en France.
car2goEtabli dans 18 villes d'Europe et d'Amérique du Nord, avec 6100 voitures et 275 000 abonnés, car2go est de très loin le leader mondial de l'autopartage, et il vient d'annoncer une nouvelle qui fera plaisir à tous les supporters de cette nouvelle mobilité : le service est rentable dans 3 villes. Quand beaucoup encore s'interrogent sur l'équation économique autour de l'autopartage, le groupe Daimler et Europcar, qui sont associés dans car2go, répondent que oui, cette activité peut-être profitable (source). Au niveau global d'ailleurs, l'objectif est d'être rentable en 2014. car2go a toujours été une entreprise en forte croissance, et cela continuer. Le parc véhicules va dépasser les 10 000 voitures avant la fin de l'année 2013. Il n'y a qu'une seule question : quelle sera la prochaine ville à adopter le service ? Une grande ville italienne ou asiatique ?

Ces bonnes nouvelles sont malheureusement ternies (!) par la situation catastrophique de car2go en France. On rappelle en effet que le service avait été lancé à Lyon l'année dernière. Tout était très bien parti, les premiers clients étaient contents, et leur nombre augmentait vite... Jusqu'à ce qu'une maladroite décision de justice vienne tout flinguer. En cause, une entreprise de location de véhicules du nom de Car'go. car2go est on le sait, un jeu de mots avec des mots anglais. On dit cartougo (car-to-go) et non pas cardeugo, mais la justice a estimé que c'était trop proche de Car'go et a ordonné l'arrêt de l'usage du nom car2go en France. Sous peine d'astreinte de 1500 € par jour.

Les 200 voitures qu'utilisait car2go à Lyon sont donc partis en Allemagne, et les clients ont été remboursés. Le groupe Daimler aura perdu des millions, et les lyonnais ont perdu leur service d'autopartage. Mais si on voit plus loin, c'est la réputation de la France qui a le plus souffert. Quand on connait les efforts formidables de la Slovaquie, ou de la Croatie, pour séduire les investisseurs allemands, on ne peut que déplorer la désinvolture de la justice française. Tout n'est pas perdu cependant, l'affaire sera jugée en appel.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Smart ; autopartage-covoiturage