Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF

Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Les allemands vont rouler au gaz russe

Mer 04/09/2013   —   Gazprom investit dans un réseau de distribution.
Station Gazprom en AllemagneL'idée n'est pas nouvelle, puisque cela fait plus de 5 ans que le projet est à l'étude, mais aujourd'hui, elle se concrétise. Gazprom, le géant russe, possédait déjà 8 stations de gaz naturel en Allemagne, il vient d'en acquérir 12 supplémentaires auprès de FGN, le fournisseur d'énergie bavarois. L'ouverture de 3 autres stations est déjà programmée, et cela portera à 23 le nombre de stations Gazprom en Allemagne. Avant la fin de l'année.

De plus, un cap psychologique sera bientôt atteint, puisqu'il y a aujourd'hui 97 000 véhicules au gaz naturel en circulation en Allemagne. Donc bientôt 100 000 voitures, et un marché de 100 000 automoblistes a de quoi attirer bien des convoitises. Mais qui est mieux placé que Gazprom pour satisfaire ces personnes ? En faisant leur plein chez Gazprom, les automobilistes achètent direct au producteur, sans aucun intermédiaire. Les pompes débitent du GNV gazeux comprimé pour permettre le remplissage de réservoirs à une pression de 200 bars, et certaines stations proposent du gaz naturel sous forme liquide (LNG), avec une densité plus avantageuse. C'est à destination des poids lourds qui ont besoin d'une grande autonomie.

Gazprom aurait aussi des projets en Pologne, ainsi qu'en République Tchèque, et la compagnie russe sponsorise en Allemagne la Volkswagen Scirocco R-Cup, une voiture de course alimentée au GNV. Il reste maintenant à voir si cette progression de ce carburant plus propre que les carburants pétroliers va s'étendre de ce côté-ci du Rhin...

Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; GPL-LPG-GNV-CNG-gaz-fossiles







Dernières actualités de l'écologie automobile :


24-05-2019 — La Skoda Superb iV hybride rechargeable arrive enfin — Sans surprise.

24-05-2019 — Skoda Citigo iV électrique : 265 km d'autonomie à moins de 20 000 € — L'électrique pour tous.

23-05-2019 — Audi Q5 55 TFSI e quattro hybride rechargeable — Conventionnel.

22-05-2019 — La Honda e électrique accessible à la réservation — Seulement 800 €.

21-05-2019 — Ionity choisit Tritium : l'Europe finance des bornes de recharge achetées à l'Australie — Tant pis pour les européens.

20-05-2019 — Caen, aéroport leader du renouvelable — Que font les autres ?

20-05-2019 — Delphi fait un grand pas pour dépolluer le moteur essence — Toujours progresser.

19-05-2019 — Renault EZ-POD : à priori pas pour la route — Mais Roissy en a besoin.

18-05-2019 — Thierry Bolloré salue le test de l'EZ-Flex par La Poste — A Vivatech.

17-05-2019 — Un 20/20 pour le concept Citroën 19_19 — Une descendance à l'Activa.

16-05-2019 — Audi S4, la sportive désormais diesel — Un choix raisonnable ?

15-05-2019 — Volkswagen investit encore dans la production de batteries — Tant mieux !

15-05-2019 — Hyundai-Kia investit dans Rimac — Surtout une surprise.

14-05-2019 — Opel Grandland X Hybrid4, le quatrième n'a rien d'un dernier — L'allemande hybride rechargeable de PSA.