Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

16000 bornes lentes, Bolloré méprise les automobilistes

Sam 07/02/2015   —   Et glorifie le diesel !
Vincent BolloréPlusieurs projets sont à l'étude pour implanter les milliers des bornes de recharge dont ont besoin les automobilistes qui roulent en voiture électrique. Un projet vient d'être validé par le gouvernement, celui de Blue Solutions, une société du groupe Bolloré. Cette validation officielle va permettre à cette entreprise d'installer des bornes de recharge sur le domaine public, mais sans devoir payer de redevance d'occupation. On voit là l'avantage énorme à être reconnu officiellement opérateur : Bolloré n'aura pas de frais foncier. Mais quel dommage, quel malheur, que de tous les projets, le gouvernement a validé celui qui était le plus petit, le moins ambitieux, le plus niais : celui constitué à 100 % de bornes lentes. Le groupe Bolloré projette d'installer 16 000 bornes de recharge 230V 32A monophasé (7,3 kW). Soit des bornes qui mettront 4 heures à prodiguer une recharge complète à une Nissan Leaf (l'électrique la plus vendue dans le monde).

Pour traverser la France, on roulera 130 km, puis on s'arrêtera 4 heures. On repart pour 130 km, on s'arrête à nouveau 4 heures... Et on aura traversé la France en moins de 48 heures ! Cela va plus vite qu'à cheval ! Comment ne pas penser que l'installation de ce réseau de bornes pitoyablement lentes, n'est qu'une énorme publicité pour le diesel ?

Le héros de la voiture électrique s'appelle Elon Musk, le patron de Tesla Motors, et il y a de grandes différences entre M. Musk et M. Bolloré (notre illustration). La première est que M. Musk roule en voiture électrique. La seconde est qu'il croit que la voiture électrique doit être compétitive avec les voitures essence et diesel (ses autos sont rapides et elles ont 500 km d'autonomie). La troisième est qu'il veut donner le meilleur à ses clients. Elon Musk a fait installer à ses frais, sans demander la moindre aide publique, 19 stations de superchargers pour un total de 48 bornes 120 kW, avec lesquelles on recharge dès aujourd'hui 16 fois plus vite que sur les bornes du futur réseau Bolloré.

Le réseau de Bolloré sera bâti en 2 tranches égales, la première s'achevant le 31 décembre 2016, la seconde le 30 juin 2019. Il ne faudra pas oublier de donner à ceux qui s'y brancheront un autocollant Automobiliste de Seconde classe.


Laurent J. Masson


Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; borne-recharge-electrique