Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF

Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Biométhane pour tous à Strasbourg

Mer 09/09/2015   —   Une première qui s'est faite attendre.
Ségolène Royal à StrasbourgTout le monde ne le sait, ou n'y pense, mais les stations d'épuration et les centres de traitement des déchets sont de fabuleux gisements d'énergie. Ils peuvent produire des quantités très importantes de biogaz. La difficulté est que ce biogaz, s'il est proche du gaz de ville, du GNV (gaz naturel véhicules) s'en distingue néanmoins par une qualité très inférieure.

Si on attend du gaz naturel moyen qu'il contienne quelques 90 % de méthane, la proportion n'est souvent que de 75/80 % pour le biogaz, voire moins. De quoi encrasser les injecteurs d'une auto (ou plus grave). C'est là que la station alsacienne d'épuration de la Wantzenau a innové avec un traitement très sophistiqué pour épurer son biogaz. L'efficacité est remarquable avec un biogaz désormais pur à 99 %, qui mérite pleinement le nom de biométhane.

Ce biométhane peut donc être envoyé directement dans le réseau local de distribution du gaz de ville. On attend une production annuelle de 16 GWh de gaz (en équivalence), soit de quoi alimenter plusieurs milliers de logements, ou 1500 voitures au GNV. Cela parait mieux que ce qui se fait à Lille, où il y a une flotte d'autobus qui roulent au biogaz, mais leurs moteurs ont dû être modifiés pour accepter un carburant de moins bonne qualité, avec donc un rendement inférieur.

Le projet a été partiellement financé par l'Union Européenne, et on espère que cette première sera répétée partout en France, dans toutes les grosses stations d'épuration (traitement des eaux usés de 200 000 habitants).

Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; biogaz-biomethane-GNV-renouvelable







Dernières actualités de l'écologie automobile :


21-03-2019 — Lave-glace : une amélioration de Skoda — Pratique.

21-03-2019 — Des moteurs Suzuki sous des capots Toyota — Et des Suzuki made by Toyota.

20-03-2019 — Comment Fisker entend battre Tesla et Polestar — Avec un SUV à 40 000 $.

19-03-2019 — Le Ford S-Max EcoBlue diesel plait à la police allemande — Satisfaire les besoins avant tout.

18-03-2019 — DeVinci DB718, le roadster électrique français — Fabriqué dans le Tarn.

17-03-2019 — Volvo va baisser la qualité de ses voitures — Et les prix aussi ?

16-03-2019 — Tesla Model Y crossover sans surprise — Mais pas sans intérêt.

15-03-2019 — Aramco invente une technologie qui stocke le CO2 dans l'auto — Au lieu de le rejeter à l'échappement.

14-03-2019 — Avec l'hydrogène, Toyota vise la lune — Toujours plus loin !

14-03-2019 — NewMotion, réseau de 100 000 bornes de recharge en Europe — Le leader qui s'affirme.

13-03-2019 — Nouvelle alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, OK pour la forme — Mais sur le fond ?

13-03-2019 — Le Parisien nous rappelle que l'air le plus pollué est dans le métro — Et que Mme Hidalgo s'est trompée.

13-03-2019 — Infiniti s'en va, battu et ridiculisé par Tesla — Un virage raté.

12-03-2019 — Nissan IMq, le prolongateur d'autonomie e-POWER viendra en Europe — Après le succès au Japon.