Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Les américains misent des milliards sur la recharge rapide

Lun 25/07/2016   —   De l'efficacité, sinon rien.
La maison blancheC'est l'un des derniers bons coups du président Obama. Alors que le candidat Trump, aujourd'hui favori des sondages pour lui succéder, a pris des positions peu respectueuses de l'environnement pour assurer l'indépendance énergétique de son pays (développement accru du gaz de schiste...), le président Obama a mis en place un cadre législatif pour assurer la mise en place d'infrastructures de recharge à l'échelle de l'Amérique. Le pays étant grand, le budget est conséquent : 4,5 milliards de dollars. Il ne s'agit cependant pas d'accorder des subventions à tout-va. Le gouvernement américain va accorder des garanties de prêt aux personnes, physiques ou morales, qui installeront des bornes de recharge. Chose très appréciable pour les automobilistes, au contraire de ce qu'on fait en France, il n'y aura pas un dollar pour la recharge lente.

Les américains veulent de l'efficacité, uniquement des bornes rapides, et même plus rapides que toutes celles qui existent déjà, puisque le gouvernement a validé une étude de faisabilité sur la recharge à 350 kW. Ou comment recharger une Renault Zoé en moins de 4 minutes chrono. Quand le lobby du diesel explique les limites du réseau électrique pour promouvoir la recharge lente (et montrer la faiblesse des voitures électriques), cela fait plaisir de voir que les américains ne se croisent pas les bras. Ils veulent faire avancer la technologie pour arriver à des voitures électriques aussi faciles d'usage que les essences.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; borne-recharge-electrique ; politique-transport_monde