Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Elon Musk se réinvente fabricant de tuiles

Dim 30/10/2016   —   Des tuiles, oui, mais des tuiles photovoltaïques.
Toit solaire TeslaElon Musk, le patron de Tesla, n'a jamais rien inventé, mais il est formidable pour développer et populariser une technologie. A côté des voitures électriques, M. Musk s'était aussi lancé dans l'énergie solaire, avec sa société Solar City pour vendre des panneaux solaires, et aujourd'hui, alors que Tesla s'apprête à absorber Solar City (qui devrait donc disparaitre), il veut doper ce marché avec des tuiles photovoltaïques.

Les tuiles solaires Tesla (ci-dessus) sont esthétiquement très réussies, puisqu'elles ne sont pas immédiatement identifiables comme autre chose que des tuiles ordinaires. Et là où Tesla fait mieux que les autres, est dans ce qu'il n'est pas qu'un fabricant de tuiles. Il fabrique aussi des batteries stationnaires pour la maison, les Powerwall, dont Elon Musk a présenté une nouvelle version. Alors que les Powerwall ne pouvaient originellement stocker que 7 ou 10 kWh, le Powerwall 2, avec le même encombrement, stocke 13,5 kWh d'électricité utile (capacité totale de 14 kWh). Ce qui répond aux besoins d'une maison moyenne, et même plus pour ceux qui font attention (hors chauffage). Quant au prix, il est absolument ridicule pour un tel produit : 5500 dollars (hors taxes et installation). Un fabricant européen demanderait plus du double.

Ce Powerwall 2 devrait rencontrer un succès énorme, mais on attend plutôt de la notoriété d'Elon Musk, et de Tesla, qu'ils fassent décoller le marché de la tuile solaire, et des installations photovoltaïques par les particuliers. On espère aussi que cet engouement profitera aux fabricants européens qui ont traversé une période terrible. Après le dumping des panneaux solaires chinois, et le reniement honteux du gouvernement espagnol sur ses promesses d'achat d'électricité solaire, la filière solaire européenne a besoin d'hommes et de femmes pour affirmer que l'énergie solaire, cela marche, et que cela marche bien. Elon Musk le dit !

Les tuiles solaires

La technologie n'est pas nouvelle. Deux fabricants italiens sont déjà sur le créneau de la tuile solaire (Dyaqua et Invent), et la France peut s'enorgueillir de possèder un vrai spécialiste : Luxol, qui après de nombreux déboires financiers, est récemment passé sous le contrôle de Imerys. En l'absence de données techniques et tarifaires, nous n'avons pas de raison de penser que les tuiles Tesla sont supérieures aux tuiles Luxol. Ces dernières ont l'avantage d'être disponibles de suite, alors que celles de Tesla ne le seront pas avant l'année prochaine. On peut aussi souligner qu'elles sont produites en France, parce qu'il serait désastreux que la France doive importer des matériaux de construction. Tesla n'a d'ailleurs rien annoncé quant à la commercialisation de ses tuiles hors des Etats-Unis.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Tesla ; voiture-solaire-photovoltaique