Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Une nouvelle tricherie scandaleuse chez Volkswagen / Audi ?

Lun 07/11/2016   —   Sur les transmissions AL-551 chez Audi.
AudiLa première affaire est encore loin d'être bouclée. Le groupe Volkswagen a fabriqué des millions de voitures avec un logiciel de gestion moteur qui faisait fonctionner le système antipollution à plein régime lors des tests d'homologation, mais qui le mettait en veilleuse dans la circulation normale. C'est terrible, mais ce n'est pas tout. Le magazine Bild am Sonntag a révélé hier un second scandale qui pourrait se révéler, sinon aussi important, au moins aussi grave. Il concerne les transmissions automatiques sur des Audi. On sait qu'une boite auto moderne est pilotée par électronique, et qu'elle possède plusieurs lois de passage des rapports. Il y a le plus souvent un mode normal, et un mode Sport, qui maintient le moteur plus haut dans les tours. L'agence californienne CARB, en charge du contrôle des émissions, aurait détecté la présence d'un troisième mode de fonctionnement. Un mode qu'on pourrait qualifier homologation, qui passait très vite les rapports supérieurs, pour que le moteur tourne très doucement, consomme peu, et qui ne s'activait que lorsque la direction était inerte.

On attend plus de détails, ainsi que l'explication du constructeur, mais si ces faits étaient avérés, ils seraient terriblement fâcheux pour le constructeur allemand, en tant que nouvelle pièce aux multiples procédures en cours... Aux Etats-Unis, mais aussi en Europe, puisqu'il s'agit là d'une tricherie à la consommation et aux émissions de CO2, lesquelles sont juridiquement plus importantes que les émissions de NOx dans le scandale du diesel.

Les voitures équipées d'une transmission automatique avec logiciel truqueur sont des Audi A6, A7, A8 et Q5 avec moteur V6 (essence ou diesel) et la transmission AL-551. AL-551 étant la terminologie interne au constructeur, pour désigner la boite auto ZF à 8 rapports. On retrouve cette même boite chez bien d'autres constructeurs, mais c'est le constructeur qui écrit le logiciel pilote pour l'adapter à son auto, et à son moteur.


Laurent J. Masson



Rubrique(s) et mot(s)-clé : Audi ; normes-antipollution