Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Mobilité à hydrogène : Pragma Industries et Atawey proposent des vélos

Jeu 01/12/2016   —   Innovation française.
Vélo électrique de Pragma IndustriesAvec les progrès des batteries, on croirait que la technologie de de la pile à combustible soit désormais réservée aux véhicules lourds, mais on aurait bien tort. L'hydrogène peut aussi se révéler avantageux dans la gestion de flotte. Même avec des vélos ! Pour un responsable de parc qui a 5 vélos électriques en usage quotidien, et qui doivent toujours être bien chargés chaque matin, il faut 5 points de charge. Si la flotte compte 10 vélos, il en faudra 10, avec une installation sérieuse pour être confiant que tous les 10 se rechargeront sans souci. Mais s'il existait une technologie permettant de recharger complètement 10 vélos électriques en un quart d'heure ?

Et si en plus, ces vélos avaient plus d'autonomie que n'importe quel vélo à assistance électrique (VAE) ? C'est ce que permettent les vélos à hydrogène de Pragma Industries associé à un électrolyseur d'Atawey. Ce sont des VAE classiques, avec un moteur électrique à la puissance réglementaire de 250 watts, avec une petite pile à combustible, et un réservoir de 35 grammes d'hydrogène. Ce semble incroyablement peu, mais grâce à la densité imbattable de l'hydrogène, cela permet de parcourir 100 km. Visible à Pollutec, cette technologie est encore très chère du fait des faibles volumes de production. Surtout si on rajoute le prix de l'électrolyseur. Mais pour la collectivité locale qui souhaite organiser un transport propre simple à gérer, c'est une solution à envisager.

Attention - Du fait de l'absence d'infrastructure de distribution d'hydrogène, ces vélos ne sont pas (encore) disponibles au grand public.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : autres-marques-artisans ; vehicule_pile-a-combustible ; deux-roues