Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Waymo by Google : futur équipementier auto leader

Mer 11/01/2017   —   La clarification.
Voiture autonomeQue veut faire Google ? Cela faisait plusieurs années qu'on se posait la question. Travaillant depuis longtemps sur l'intelligence artificielle, le géant de l'informatique a commencé par modifier des Prius et des Lexus pour leur donner une fonction de conduite autonome. Il a ensuite commandé la construction de 50 voiturettes sans volant. Google allait-il devenir constructeur auto ? Certains l'ont pensé. Mais Google est plus un éditeur de solutions logicielles qu'un constructeur, l'hypothèse a rapidement été écarté. On a ensuite appris le partenariat avec Fiat Chrysler Automobile, et tout semblait devenu clair. FCA fabriquerait les voitures, Google écrirait les logiciels qui les rend autonome. Mais c'est plus compliqué que cela, car Google veut une plus grosse part de l'énorme marché à venir de la voiture à conduite autonome.

Une voiture autonome suppose en effet un logiciel, mais aussi beaucoup d'éléments spécifiques, comme des radars, des lidars et des caméras intelligentes. On pensait que Google ne fournirait que le logiciel, et qu'il collaborerait avec différents partenaires pour les éléments matériels, mais non. Waymo, la filiale de Google dédiée à la conduite autonome fabriquera toutes les pièces nécessaires, pour proposer des solutions complètes aux constructeurs auto. Une voiture n'a aucune capacité de conduite autonome, son constructeur va chez Waymo, et il y trouvera tout pour faire une auto qui se conduit toute seule. Un fournisseur et un interlocuteur unique pour plus de facilité, et assurément aussi un moindre coût. Sauf erreur de notre part, aucun autre fournisseur pour le futur proche ne saura proposer une offre aussi unique et complète. Sinon peut-être Bosch.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : equipementiers ; conduite-autonome