Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

En vendant des Opel, Blablacar tente t-il le fisc ?

Ven 07/04/2017   —   Covoiturage professionnel ?
Des Opel chez BlablacarLa fiscalité applicable à l'économie du partage a déjà fait couler beaucoup d'encre, et si les choses ont été en apparence stabilisés par le gouvernement sortant, personne ne prend le pari qu'un nouveau gouvernement ne voudra pas y revenir. Surtout si l'économie du partage, en principe marginale, faite avec les moyens du bord, se professionnalise par l'équipement de matériels neufs.

La frontière entre une activité coin de table, et une activité profesionnelle, est parfois négociée, mais on peut craindre que se doter d'un outil de travail cher comme une voiture, puisse faire pencher la balance du mauvais côté. Blablacar prend le risque pourtant, en le minimisant, puisque les véhicules seront loués. Leader de l'organisation du covoiturage, la PME propose désormais en partenariat avec ALD Automotive, de fournir une voiture neuve à ses meilleurs covoitureurs. Il s'agira de location longue durée (LLD), et pour commencer les voitures disponibles sont des Opel. Des Peugeot et des Toyota seraient aussi disponibles sous brève échéance, à des conditions préférentielles, puisque Blablacar va jusqu'à offrir les frais d'émission du certificat d'immatriculation, et qu'il y a une ristourne pour chaque mois où il y aura des covoiturages. A priori, ce ne change pas grand chose. Blablacar ne fait que faciliter la tâche de ses covoitureurs. Les services fiscaux ne devraient rien trouver à y redire.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; autopartage-covoiturage