Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Renouvelables : 120 députés veulent que cela bouge !

Dim 10/03/2019   —   Mais que peuvent-ils ?
L'assemblée nationaleCe n'est un secret pour personne que les actes de la France pour réduire sa dépendance aux énergies fossiles importées sont très insuffisants. Des millions de français le savent, probablement aucun au gouvernement, mais 120 députés partagent ce désarroi devant des problèmes environnementaux qui s'aggravent. Ils ont ainsi signé une lettre au gouvernement, dans laquelle ils lui demandent de faire preuve de plus de volontarisme, pour développer les énergies marines et le biogaz. Alors, cela semble bizarre pour des députés d'écrire au gouvernement, mais c'est un fait que si le projet de la nouvelle loi énergie/climat sera présenté mercredi en conseil des ministres, les parlementaires n'y auront pas leur mot à dire. Tout sera décidé par le gouvernement et lui seul, et mis en place par décret.

On se réjouit donc de cette iniative de 120 parlementaires, révélée par Ouest-France, mais on ne se fait hélas (!) pas trop d'illusion sur les suites qu'on peut en attendre. Alors qu'il y a tant à faire... Et qu'on peut le faire...

Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; carburant-energie ; ecologie