Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF

Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Bruxelles s'offusque que les constructeurs aient profité de son incompétence

Dim 07/04/2019   —   Quand le chat n'est pas là, les souris dansent.
gaz d'échappementLa commission éuropéenne vient d'écrire à BMW, Daimler (Mercedes) et au groupe Volkswagen (avec Audi et Porsche), pour les informer qu'ils pourraient avoir enfreint les lois sur la libre concurrence en s'arrangeant pour retarder l'arrivée en série des dispositifs antipollution de nouvelle génération que sont les systèmes SCR (Selective Catalytic Reduction) sur les diesels, et les filtres à particules sur les essences. Ces arrangements porteraient sur la période 2006/2014. C'est risible !

Et à la limite du ridicule, puisqu'il faut quand même le rappeler, la commission européenne est totalement incompétente pour règlementer les émissions toxiques des véhicules. Pour que le groupe Volkswagen parvienne à vendre plus de 11 millions de véhicules (!) avec des dispositifs qui aboutissaient à ce que les autos polluent bien plus que ce qui était autorisé (et VW n'aurait pas été le seul), il fallait que le législateur soit particulièrement nul. Et il l'a été jusqu'au bout, puisque l'Europe n'a jamais rien vu : c'est aux Etats-Unis que la fraude a été découverte. On mesurera là valeur du législateur européen...

Alors, les faits sont certes bien réels. Oui, les filtres à particules sur les essences, et les dispositifs SCR sur les diesels, auraient pu être généralisés plus tôt qu'ils ne le furent. Mais à qui la faute ? Dans la cour des miracles où tout le monde vole tout le monde, il n'y a aucune récompense pour les justes. Un cynique pourrait dire que les constructeurs ont eu raison de ne pas lancer les nouvelles technologies avant l'heure. Et au fait, pourquoi le législateur européen n'a t'il pas eu l'idée de les imposer plus rapidement ?


Laurent J. Masson


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Volkswagen ; normes-antipollution







Dernières actualités de l'écologie automobile :


26-04-2019 — Tesla améliore sa Model S et renforce son leadership — 595 km d'autonomie.

25-04-2019 — La stratégie de Nissan pour redevenir japonais — Une partie pourrissement.

25-04-2019 — Ford s'associe à Rivian... Pour gagner du temps — Quelle surprise !

24-04-2019 — Le Renault Kangoo de 2020, évidement électrique — Mais sans oublier le diesel.

24-04-2019 — Sono Motors va produire sa Sion en Suède et sauver NEVS ? — Conception start-up, production start-up.

23-04-2019 — Hyundai-Kia inventent l'électrique réglable par smartphone — Et un nouveau réseau social ?

22-04-2019 — Singulato iC3, la fille inattendue de la Toyota iQ — Pour les chinois.

21-04-2019 — Kia e-Soul : premier concurrent de l'e-Niro — Une grosse différence.

20-04-2019 — Mazda lance un diesel aux Etats-Unis — Un cas unique ou...

19-04-2019 — Concept Genesis Mint électrique : mieux que BMW — Même si ce n'est qu'un concept.

19-04-2019 — Kia HabaNiro, est-ce le futur Niro ? — Toujours aussi rapide.

18-04-2019 — Rapide E la première Aston Martin électrique — Un tour de force.

18-04-2019 — Renault EZ-Flex, pensé en fonction des besoins — 100 % utile.

17-04-2019 — La police anglaise va détecter l'usage du téléphone au volant — Mieux que la vitesse.