Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Pollution de l'air : Norilsk, toujours le pire du pire

Ven 23/08/2019   —   Là où le monde ne regarde pas.
Carte de la pollution au dioxyde de soufreLa pollution de l'air fait régulièrement parler de l'air en France, on dit même qu'elle tue (il est plus correct de parler de réduction d'espérance de vie), mais si on regarde la carte du monde ci-dessus, on est quand même heureux de voir qu'il y a bien pire que dans l'hexagone. Même si ce n'est pas une raison pour limiter les efforts afin de la réduire. La carte ci-dessus montre l'un des plus terribles polluants qui soit, le dioxyde de soufre. On dédouanera déjà là, le traffic automobile, puisqu'avec des carburants pétroliers bien dépollués, les voitures en Europe de l'Ouest n'en rejettent quasiment plus. La zone la plus polluée de France est le secteur pétrochimique de Fos sur Mer, autour de l''étang de Berre (qui plus est aggravé par l'activité portuaire voisine). La comparaison est édifiante, puisque que si on compare les rejets de SO2 du secteur de Fos sur Mer avec celui du pire endroit du monde, la ville de Norilsk tout au Nord de la Russie, la quantité d'émissions toxiques rejetée à Norilsk est 25 fois plus élevée !!! Et on ne peut pas aller voir, la Russie ne délivre pas de visas tourisme pour aller là.

Les plus gros pollueurs d'Europe sont des centrales au charbon, en Serbie et en Ukraine. L'étude complète (.pdf 39 pages, 4,2 Mo), signée Greenpeace, à partir d'image de la NASA.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; ecologie