Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Nikola choisit lui aussi le made in Germany pour son camion à hydrogène

Sam 08/02/2020   —   TRE à batterie ou PAC.
Poids lourd Nikola Tre sur batterie ou pile à combustibleNikola Motor Company, la start-up américaine qui avait fait l'évènement en 2016 avec la présentation d'un poids lourd à hydrogène, s'était associé à Iveco pour fabriquer et distribuer ses véhicules en Europe. Constructeur renommé, ce partenariat avec Iveco est assurément un gigantesque atout pour la start-up, mais on attendait de savoir comment les choses allaient se concrétiser, et c'est plutôt mieux que prévu. Iveco est originellement une société italienne, mais le groupe est aujourd'hui totalement international, avec des usines un peu partout dans le monde.

Des composants pour les futurs poids lourds Nikola construits par Iveco viendront ainsi des usines espagnoles de Madrid et Valladolid, mais la construction proprement dite du véhicule sera à Ulm. Ville au passé très riche, et ville allemande. Les camions Nikola partageront donc avec Mercedes et BMW (et prochainement Tesla), le précieux label Made in Germany. Un label dont la valeur ne doit rien au hasard, puisque l'état fédéral, mais aussi la région du Bade-Wurtenberg, en partenariat avec les universités ont de longue date investi dans la recherche et le développement dans toutes les technologies liées à la mécanique bien sûr, mais aussi au génie électrique, et à l'hydrogène.

Le poids lourd Nikola TRE sera d'abord disponible dans sa version électrique sur batterie, capacité jusqu'à 720 kWh, des tests routiers sont prévus cet été, avec un moteur de 480 kW, le véhicule devant être commercialisé en 2021. Le Nikola Tre grande autonomie, avec une pile à combustible (PAC) à hydrogène en lieu et place de la batterie, sera lui disponible dans un second temps.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : autres-marques-artisans ; poids-lourds-utilitaires ; vehicule_pile-a-combustible