Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Rendement thermique, le Nissan ePower atteint les 50 %

Dim 28/02/2021   —   Un record pour un moteur essence.
Développement d'un futur moteur essence pour une application e-PowerC'est toujours le gros challenge des motoristes : améliorer le rendement. Assurer la meilleure conversion possible depuis l'énergie contenue dans l'hydrocarbure, vers la force mécanique qui fait avancer l'auto. Les meilleurs à ce jeu sont les diesels, à égalité avec les groupes propulseurs hybrides de Toyota, avec des rendements de 40/42 %, mais Nissan annonce qu'il va faire mieux. Pour aboutir à cette fin, il s'est affranchi de la plus grande difficulté qu'ont à affronter les ingénieurs, la nécessité d'une large plage de régimes.

La combustion n'est pas du tout la même à un régime de ralenti à 750 tr/mn, qu'au régime maximal de 6500 tr/mn. Sur beaucoup de moteurs modernes, on a vu baisser le régime de puissance maximale pour rapprocher les paramètres maximaux de fonctionnement. C'est parfois à peine 5000 tr/mn, avec pour compenser un nombre de rapports accru dans la boite de vitesses. Mais Nissan n'a pas ce souci avec sa technologie e-Power, où le moteur essence n'a pas d'autre tâche que de recharger la batterie, qui alimente le moteur électrique, lui seul se chargeant de la propulsion de l'auto.
Développement d'un futur moteur essence pour une application e-PowerLes motoristes de Nissan sont d'abord parvenus à un rendement de 43 % avec un système de recirculation des gaz d'écheppement (EGR), puis de 46 % en adoptant un cycle de combustion pauvre, qu'ils sont parvenu à améliorer jusqu'à 50 %, à un régime moteur fixe, avec un système de récupération de la chaleur perdue à l'échappement. C'est le nouveau record du monde, qui prouve que le moteur à combustion peut encore progresser. Nissan n'a pas encore annoncé de date, quant à une mise en production de ce nouveau moteur, mais on l'espère prochaine, tant le constructeur croit en son architecture ePower.

Et si chiffre parait faible par rapport aux plus de 90 % que peuvent atteindre certains moteurs électriques à certains régimes, on attend encore des progrès dans les phases de charge/décharge, et dans les conversions AC/DC (à la borne), puis DC/AC (dans l'auto), où il subsiste de belles marges de progression...

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Nissan ; essence-diesel ; technologie