Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Mercedes-AMG EQS 53, une première réponse enthousiasmante

Jeu 09/09/2021   —   Et ce n'est qu'un début.
Mercedes-AMG EQS 53 4MATIC+ électriquePendant longtemps, lorsqu'on demandait à n'importe qui quelles étaient les meilleures voitures pour rouler sur l'autoroute à grande vitesse, il n'y avait qu'une seule réponse. Les grosses allemandes. Les Mercedes AMG ou les BMW M. C'est toujours à peu près le cas aujourd'hui, à ceci près que Tesla a jeté un sacré caillou dans la chaussure de l'industrie allemande : les meilleures Model S accélèrent plus fort que les plus puissantes berlines allemandes. Cela ne change pas grand chose sur un trajet de 1000 km, où les voitures essence conservent l'avantage avec des pleins plus rapides, mais l'affront est de taille, il fallait réagir. Mercedes a dévoilé sa grande berline électrique EQS il y a quelques mois, la meilleure version effectue le 0 à 100 km/h en 4 secondes, mais les Tesla font mieux que cela. Voici alors la Mercedes-AMG EQS 53 4MATIC+.
Mercedes-AMG EQS 53 4MATIC+ électriqueUn moteur à l'avant, un moteur à l'arrière, puissance totale de 484 kW (658 ch), avec un couple de 950 Nm. En option, le package AMG Dynamic Plus porte cette puissance déjà impressionnante à 560 kW (761 ch), avec un couple de 1020 Nm. La version de base accélère de 0 à 100 km/h en 3,8 secondes (à condition d'avoir au moins 80 % de charge dans la batterie), avec une vitesse de pointe de 220 km/h. Avec l'option précitée, la vitesse de pointe grimpe à 250 km/h, et les 100 km/h sont atteints en 3,4 secondes (toujours avec la batterie suffisament chargée). Là, on ne rigole plus. Et au passage, on félicitera Mercedes pour son honnêteté, car il est le seul constructeur à reconnaître officiellement que les performances d'une voiture électrique diminuent en fonction du niveau de charge, même s'il est vrai que ce n'est pas très perceptible sur une urbaine, il faut une électrique très puissante pour que cela se ressente.
Mercedes-AMG EQS 53 4MATIC+ électriqueLes machines électriques sont spécifiques à AMG, ce ne sont pas de simples évolutions des moteurs de l'EQS de base. Avec un moteur sur chaque essieu, cette EQS AMG est donc une traction intégrale, d'une sophistication assez inouïe, puisque le contrôle de traction vérifie le couple 10 000 fois par minute (dix mille fois). Elle ne dérapera jamais, mais elle fera du bruit, puisque le constructeur explique qu'il a prévu une bande son, évidemment artificielle, mais agressive et spécifique à AMG. A l'intérieur aussi, les sièges sont différents de l'EQS standard, et si le tableau de bord 100 % digital est le même, le graphisme présente certaines adaptations AMG.
Mercedes-AMG EQS 53 4MATIC+ électriqueAvec une batterie d'une capacité de 107,8 kWh, l'autonomie WLTP est annoncée 526 et 580 km, mais on parie qu'on peut décharger la batterie en ne parcourant que la moitié de cette distance en roulant fort, parce que si le Cx est excellent avec une valeur de 0,23, cette énorme puissance ne peut qu'attirer le pied droit, et qu'il y a 2655 kg (ouille !) à tirer. Bon point, la regénération de l'énergie perdue au freinage peut récupérer jusqu'à 300 kW (c'est plus que ce que permet Tesla), et elle est réglable avec des boutons sur le volant. On soulignera aussi l'extrême beauté des jantes, particulièrment impressionnantes à contempler, et qui permettront à l'automobiliste de devenir le client du mois chez le marchand de pneumatiques, parce que ces gommes sont des 275/35R22. Oui, vingt-deux pouces de diamètre, comme un autobus.
Mercedes-AMG EQS 53 4MATIC+ électriqueTerreur des feux rouges, avec une planche de bord qui estomaquera n'importe quel passager, la Mercedes-AMG EQS 53 4MATIC+ ne manque pas d'arguments, elle prouve surtout que Mercedes, piqué au vif par les accélérations de Tesla, a trouvé comment y répondre, avec un luxe (présentation et finition) supérieur, comme par la technologie, avec 4 roues directrices, et une plus grande amplitude de réglages de fonctionnement du véhicule, même si les tarifs seront plus élevés que chez le constructeur américain.
Mercedes-AMG EQS 53 4MATIC+ électriqueLe plus fort maintenant est que AMG 53 n'est que la première des AMG électriques. Une version AMG 63 est déjà en cours de développement, et une version 73 ne serait pas impossible à moyen terme.



Rubrique(s) et mot(s)-clé : Mercedes ; hautes-performances ; voiture-electrique