Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

La Mazda 2 fera tout le championnat au biodiesel

Jeu 03/03/2022   —   Et pourquoi pas en France ?
Mazda 2 de compétition au biodieselLe biodiesel carburant de l'avenir, certains y croient, des européens comme on le sait depuis longtemps, mais aussi des nippons. Le Japon n'est pourtant pas réputé pour être un paradis du gazole, mais il n'empêche que dans une démarche pour se sortir des carburants fossiles, Mazda a développé (facilement) une version fonctionnant au biodiesel de son petit modèle, la Mazda 2 (Demio, au Japon). Pour ensuite prouver la valeur de ce carburant renouvelable, le constructeur a choisi la compétition. Un premier test avait eu lieu l'année dernière, et aujourd'hui, Mazda va engager son auto dans le championnat Super Tayku, tout le championnat, qui compte 7 épreuves, dans la classe ST-5 (celles de petites voitures).

Très ouvert, le championnat Super Tayku est avec des autos dérivées de la série, en 8 catégories très distinctes. Les meilleures seront des Mercedes-AMG GT GT3, des voitures qui tourneront autour de la petite Mazda diesel, mais qui consommeront beaucoup plus de carburant fossile...



Rubrique(s) et mot(s)-clé : Mazda ; competition-manifestation ; biocarburant