Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

EDF va investir des milliards pour produire de l'hydrogène

Jeu 14/04/2022   —   Ce gaz en qui on croit.
pompe à hydrogènePour les voitures, la bataille est quasiment perdue pour la pile à combustible alimentée par de l'hydrogène. Oui, faire un plein d'hydrogène est beaucoup plus rapide que recharger une batterie, mais les bornes de recharge s'améliorent, et le prix des batteries baisse... Pour les véhicules lourds par contre, le camion avec 3, 4 ou 5 tonnes de batteries ne fait pas rêver les exploitants qui voient une charge utile réduite. L'hydrogène a aussi un énorme potentiel dans l'aviation, ou le transport maritime. Sans oublier que dans l'industrie, l'hydrogène est tout simplement indispensable. Le souci est qu'aujourd'hui, plus de 95 % de l'hydrogène consommé dans le monde est d'origine fossile. On voit donc un très bel avenir pour l'hydrogène décarboné, et c'est là qu'EDF veut investir. Mais attention, cela ne signifie pas pour autant hydrogène produit par des énergies renouvelables. La spécialité d'EDF est dans le nucléaire.

Avec une investissement de 2 à 3 milliards d'euros, ou de quoi produire 3 GW d'hydrogène par électrolyse, EDF a l'intention de devenir un leader européen de l'hydrogène bas carbone. Le renouvelable est une autre histoire... Mais déjà, avec ce projet, EDF se diversifie, puisqu'il deviendra producteur et vendeur de gaz. Le projet de l'énergéticien serait finalisé en 2030, essentiellement par le biais de sa filiale Hynamics, dédiée à l'hydrogène produit par électrolyse.



Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; carburant-energie