Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

21 années d'expériences pour vous informer.

C'est fait ! L'Allemagne a mis fin au nucléaire

Dim 16/04/2023   —   La victoire des renouvelables.
Greenpeace fête l'arrêt du nucléaire en AllemagneIl restait 3 centrales nucléaires en activité, elles ont été définitivement arrêtées hier. C'est fini, vraiment fini, il n'y aura plus d'énergie nucléaire en Allemagne. C'est une victoire énorme, à portée mondiale, parce que s'il n'y a jamais eu de centrale nucléaire en Somalie ou au Mozambique, l'Allemagne, à la différence de ces pays africains, est un grand pays industriel, et elle entend bien le rester. Il faut donc remplacer l'énergie nucléaire, et ce seront les énergies renouvelables qui prendront cette place. Actuellement, le changement a déjà eu lieu. Il y a 5 ans, au premier trimestre 2018, les énergies renouvelables représentaient déjà 37,3 % de la production globale d'électricité en Allemagne, quand le nucléaire était à 12,9 %. Au premier trimestre de cette année, le nucléaire ne représentait plus que 4,5 % de toute l'électricité produite en Allemagne, quand les énergies renouvelables étaient montées à 51,8 %. Ce qui a permis à l'Allemagne de vendre plusieurs fois de l'électricité à la France, l'hiver dernier.
Greenpeace fête l'arrêt du nucléaire en AllemagneLa hausse des renouvelables a donc plus que compensé la baisse du nucléaire, elle a également permis une baisse du charbon. Les allemands étant des gens précis, ils en distinguent 2 sortes. Dans le détail, la lignite représentait 23,6 % de la production d'électricité en Allemagne au premier trimestre 2018, et la houille, 14,9 %. Soit un total de 38,5 %. Au premier trimestre de cette année, la lignite est tombée à 18,9 %, et la houille à 11,3 %. Soit un total de 30,2 %. Ou une baisse de plus de 8 % en seulement 5 ans, c'est déjà beau, même si c'est grandement en dessous des objectifs, du fait de la guerre en Ukraine qui a entrainé l'abandon abrupt du gaz russe.
Greenpeace fête l'arrêt du nucléaire en AllemagneL'arrêt progressif des centrales au charbon est néanmoins acté, cela se fera en 2030. Reste que l'objectif du tout renouvelable n'est pas simple. Dans les prévisions les plus optimistes, il faudra au moins encore 22 ans. Il faudra une organisation incroyable, d'abord parce que, par exemple, pour l'énergie éolienne, les vents les plus forts sont au Nord de l'Allemagne, alors que les besoins les plus importants sont au Sud. Contraintes géographiques, et aussi temporelles, puisque par définition intermittente, la production des énergies renouvelables ne coîncide pas toujours avec les heures de consommation. Alors interconnexion des réseaux, stockages aux points stratégiques (avec éventuellement conversion, sous forme d'hydrogène ou autre)... On pensera pourtant que si un pays est capable de prévoir et d'organiser cela, c'est bien l'Allemagne.

Laurent J. Masson

Crédit photos : Greenpeace.de. Source des données : Energy-Charts.info.

En abandonnant les énergies fossiles, l'Allemagne est-elle un exemple pour la France ?



Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; ecologie