Profiter de tout
MoteurNature






MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.
15 ans d'expériences pour vous informer.

Pau choisit les autobus à hydrogène

Sam 02/09/2017   —   Une première en France.
Autobus à hydrogène pour PauC'était à Paris qu'avait roulé pour la première fois en France un autobus à hydrogène. C'était en 1998, lors des manifestations autour du centenaire du salon de l'auto. Mais près de 20 ans plus tard, la première ville française qui mettra en service des autobus à hydrogène est... Pau. Une ville que nous n'attendions pas vraiment, sauf à se souvenir que la région était connu pour le gaz de Lacq. Mais les gisements s'épuisent. C'est presque fini le gaz de Lacq, et il ne restera bientôt plus que les hommes. Et c'est là que Pau a un atout, avec des gens qui ont des années d'expérience dans les métiers du gaz.

Ce sera Engie, via sa filiale GNVert, qui sera le fournisseur d'hydrogène, et qui assurera la maintenance des installations. A noter qu'il s'agira d'hydrogène vert, produit non pas par réformage du gaz naturel, mais par une électrolyse de l'eau. ITM Power fournira les électrolyseurs, et VanHool les autobus, lesquels utiliseront une pile à combustible de chez Ballard. La première question est pourquoi pas des autobus électriques sur batterie, mais la réponse est toute simple. Ce serait très difficilement possible. Les autobus choisis par Pau sont des modèles, doubles, articulés, de 18,60 mètres de longueur. Quant à la ligne qui les verra passer, elle fait 11,7 km. Si on veut pouvoir faire 20 rotations quotidiennes, il faut une quantité d'énergie très, très importante. La solution hydrogène est relativement compacte, légère, et elle épargne tout souci de devoir recharger en cours de journée. C'était la seule solution viable.
Station hydrogène de PauPau va mettre en service 8 de ses maxi-bus, les infrastructures de production/distribution d'hydrogène nécessaires sont donc conséquentes. L'investissement total est de 13,5 millions d'euros, dont la moitié, heureusement pour l'agglomération, proviendront de subventions régionales et européennes. La mise en service est prévue sous 18/24 mois, et la ville de Pau deviendra alors une vitrine internationale de l'hydrogène.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; vehicule_pile-a-combustible ; transports-en-commun



Dernières actualités de l'écologie automobile :


28-05-2018 — Une Nissan Leaf Targa pour fêter son succès au Japon — Initiative sympathique.

27-05-2018 — Hydrogène : Toyota passe la vitesse supérieure — Du volume !

26-05-2018 — Citroën C5 Aircross : parce que les clients le demandent — Le meilleur de PSA ?

25-05-2018 — Volvo : bête mais discipliné — Bon soldat, mais mauvais commandant ?

24-05-2018 — Hambourg : les diesels non Euro 6 interdits — 100 % la faute à Volkswagen.

23-05-2018 — Voiture électrique : objectif 600 000 autos et 100 000 bornes — On attend les détails.

21-05-2018 — Tesla Model 3 Performance Dual : premières infos — Mieux qu'une M3 ?

20-05-2018 — Changement d'époque : un 4 cylindres dans le Chevrolet Silverado — Une révolution !

19-05-2018 — Mercedes va fabriquer des électriques en France — Bravo et merci !

18-05-2018 — Oui, la Tesla Model 3 est une bonne voiture — Un avis européen de valeur.

17-05-2018 — Les chinois sauveront-ils le salon de l'auto de Paris ? — Est-ce souhaitable ?

16-05-2018 — Comment acheter la vignette Crit'Air allemande à moindre coût — Conseils pratiques.

15-05-2018 — Une Porsche essence pourrait avoir triché aux émissions — Erreur grossière.

13-05-2018 — Partenariat public/privé pour les batteries solides au Japon — Mieux que la France.

Rechercher sur ce site

Recherche personnalisée