Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Biocarburants en pôle avec Alain Prost

Dim 11/06/2006   —   Soucieux d'agir vite et bien sur les biocarburants, et de le faire savoir, le gouvernement a nommé une personnalité inatendue à la tête d'un groupe de travail sur les biocarburants.
Ce groupe de travail a été créé par Thierry Breton, ministre de l'Economie et des Finances, et Dominique Bussereau, ministre de l'Agriculture et de la Pêche, avec l'objectif de « favoriser notre indépendance énergétique ». A sa tête, le ministre a nommé un homme connu de tous les français, simples particuliers comme constructeurs automobiles : Alain Prost. Le coureur automobile, toujours actif au trophée Andros (notre photo), avait manqué de soutien dans son expérience de directeur d'écurie, mais nous lui en souhaitons le maximum pour cette mission. Quand les biocarburants font encore s'interroger beaucoup de français, rien que le nom du pilote peut faire pencher la balance en faveur de leur viabilité.

Ce groupe de travail n'aura cependant qu'une compétence limitée, restreinte au seul E85, ce mélange 85 % éthanol et 15 % essence qui a été lancé il y a peu dans la Marne. Il réunira des syndicats agricoles, des pétroliers (Total, Shell, Esso, BP), des constructeurs automobiles (Ford, Renault, Saab et PSA Peugeot-Citroën), et devrait avoir pour premier objectif de développer l'offre de voitures bicarburation, capables de rouler aussi bien à l'essence qu'à l'E85 sur le marché français. Et ce qui entrainera comme second objectif la mise en place d'un réseau de stations pour distribuer le fameux E85.

Ce groupe de travail rendra ses premières conclusions en septembre 2006.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; biocarburant