Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

22 années d'expériences pour vous informer.

Volkswagen poursuit les biocarburants

Sam 09/09/2006   —   Est-ce une bonne nouvelle, le prix du pétrole baisse ? Volkswagen heureusement ne faiblit pas dans sa démarche écologique, et expose ses plans au sujet des biocarburants.
C'est le grand patron de Volkswagen, le Dr. Bernd Pischetsrieder, qui s'est exprimé sur le sujet à Berlin. Et son message est avant tout un appel aux politiques. En tant que constructeur automobile, Volkswagen a effectué de très nombreuses recherches sur les biocarburants. Il en a établi la viabilité depuis plusieurs années (nos photos : des prototypes), il a même noué des partenariats avec des nouveaux producteurs de biocarburants, Choren, ou Iogen, pour aider à la définition de ces carburants, et dire ce qui marcherait le mieux dans un moteur à combustion interne. Cela aussi bien pour un moteur à allumage commandé que pour les moteurs diesel.

Mais l'engagement de Volkswagen est pour les « nouveaux » biocarburants, que sont le gazole de synthèse produit à partir de la biomasse (Sunfuel®), ainsi que l'éthanol cellulosique, par rapport aux « anciens » biocarburants que sont l'huile végétale et l'éthanol classique. Le gouvernement allemand s'est déjà prononcé pour une forte réduction des taxes applicables à ces nouveaux biocarburants jusqu'en 2015, mais Volkswagen craint que cette mesure soit insuffisante. Car ce sont des milliards qui sont nécessaires pour se doter d'un outil industriel capable de produire en grande quantité les biocarburants de demain. Cela n'a en effet plus rien à voir avec l'huile végétale brute, puisque le rendement à l'hectare est plus que triplé, et que de la plante qu'on qualifiera justement d'essentielle, tout est utilisé, de la tige jusqu'aux feuilles. On sait même faire de l'essence avec du bois mort ! Il n'y a donc même plus l'opposition entre culture alimentaire et culture énergétique.

Mais encore une fois, ce discours de Volkswagen démontre que la frontière qui sépare la France de l'Allemagne est un gouffre. Nous n'avons jamais entendu un constructeur français prendre position pour les biocarburants. Tant la vente que l'usage de biocarburants sont interdits en France, et si cela changera un jour, nous ne savons quel sera le taux de taxe applicable, et encore moins si ce taux sera fixe sur plusieurs années. Alors que l'Allemagne possède déjà plus de 1500 pompes qui vendent du biocarburant détaxé, qu'elle est aussi le leader mondial de l'énergie éolienne, du solaire, et que ce pays a aussi abandonné le nucléaire. C'est incroyable les différences qu'il peut y avoir entre deux pays qui pourtant se touchent...


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Volkswagen ; biocarburant