Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Toyota et le gaz iranien...

Mar 24/09/2002   —   Nouvelle de la presse nippone.
L'édition de ce jour du quotiden japonais Asahi Shimbun fait echo d'un partenariat entre Toyota, Royal Dutch/Shell, et la compagnie nationale du pétrole iranien (laquelle est dirigée directement par le gouvernement), pour exploiter des gisements de gaz naturel, et le transformer en une essence (carburant liquide) moins polluante que l'actuelle. La production démarrerait à compter de 2005, il s'agirait donc de produire un nouveau carburant, à partir du gaz naturel iranien, mais liquide et pouvant donc etre distribué par les réseaux existants. Les experts de Toyota et Royal Dutch/Shell affirment que ce carburant serait moins polluant que l'essence sans plomb, c'est ce qui permet au projet de recevoir l'approbation sans réserve du gouvernement nippon.
La seule difficulté serait diplomatique, car Tokyo ne veut pas fâcher Washington, qui classe l'Iran dans son « axe du mal ».


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Toyota ; carburant-energie