Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Subaru G4e, électrique au vanadium

Lun 15/10/2007   —   Subaru présentera au salon de Tokyo un concept de voiture électrique avec une batterie aux caractéristiques originales.
On ne sait pas trop quoi penser de Subaru, puisque s'il est constructeur de voitures électriques, il ne les vend pas aux clients particuliers. Le constructeur a en effet obtenu une commande de 3000 modèles de sa R1e électrique de la part de Tepco, l'EDF nippon. Et alors qu'à partir de cette commande déjà conséquente, il aurait pu accroître un peu son rythme de production pour proposer l'auto au grand public, il ne l'a pas fait. Peut-être en 2010 est sa réponse officielle. Et peut-être alors avec un nouveau modèle, qui pourrait s'inspirer de ce concept baptisé G4e.

Il s'agit d'une auto très aérodynamique, son Cx est de 0.276. La voiture se distingue aussi par une structure allégée, mais Subaru ne donne pas plus de précision. Cette G4e est une 5 places, et elle est 100 % étudiée pour une motorisation électrique, avec une structure sandwich qui a positionnée les batteries dans le plancher. Cette architecture permet la meilleure répartition des masses, tout en abaissant le centre de gravité. Et ces batteries sont, d'après le constructeur, le point fort de l'auto. Jusqu'alors, Subaru utilisait des Lithium-Ion avec un composé Lithium-Manganèse pour la cathode, ce n'est plus le cas ici.

Subaru a en effet retenu une solution Lithium-Vanadium, et il annonce que la densité massique est double, par rapport à ses précedentes batteries. De plus, avantage pour lui, car il était auparavant associé avec NEC, Fuji Heavy Industries (le groupe qui possède Subaru) serait seul pour ses batteries Lithium-Ion de nouvelle génération. Et quant aux performances dans l'auto, là où la R1e avait une autonomie de 80 km, Subaru a calculé que cette G4e, avec la même masse de batteries, mais un poids total roulant plus faible et une meilleure aérodynamique, pourrait parcourir jusqu'à 200 km.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Subaru ; voiture-electrique