Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Diesel, l'Europe pour la pollution ?

Lun 31/12/2007   —   Une enquête originale avec des idées qui ne le sont pas moins. A aller se procurer en kiosque.
Le magazine Auto-Moto n°152 (en ce moment en kiosque, 2,90 €) publie un article très intéressant, avec un titre choc : « DIESEL, les normes européennes aggravent la pollution ». Nous envoyons l'internaute intéressé vers le magazine, en précisant que la controverse de l'article est dans la sélection, nécessairement arbitraire, des polluants les plus toxiques. Qu'est-ce qui est le plus grave, la peste ou le choléra ? On a le même problème dans les gaz d'échappement. C'est une soupe de gaz qui sort du moteur, et il est difficile de déterminer quel est le plus toxique (l'article d'Auto-Moto, ne traite que des polluants toxiques, il n'évoque pas le CO2). On peut en déterminer un, et mettre en place une solution technique pour le minimiser, mais ce dispositif peut avoir une conséquence aggravante sur les émissions d'un autre polluant...

Nous pouvons faire un parallèle avec les systèmes d'injection directe pour les moteurs essence, avec fonctionnement en mélange pauvre. Ces technologies sont fabuleuses ! Elles réduisent la consommation, et les émissions de CO2, mais elles augmentent les rejets d'oxydes d'azote (NOx). On progresse d'un côté, on régresse dans un autre. On cherche le bon compromis. Il faudrait progresser partout ? Nous sommes d'accord, mais ce n'est pas simple, sauf à changer complètement de technologie... Et c'est pour cela que ce site croit depuis toujours en la pile à combustible (PAC) alimentée en hydrogène, solution qui supprime complètement toutes les émissions de CO2 ou de polluants toxiques.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; politique-transport_Europe