Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

22 années d'expériences pour vous informer.

Nouveaux numéros, moins chers et plus écolos

Mer 15/04/2009   —   Les numéros d'immatriculations des voitures changent. Nous allons tous y gagner. Surtout l'état.
C'était franchement stupide que si on changeait de département, ou si on vendait sa voiture à quelqu'un d'un autre département, il fallait refaire les plaques d'immatriculation. Perte de temps, perte d'énergie et perte de matière, même si la ferraille se recycle. Chaque voiture recevra à compter de ce jour un numéro qui lui est propre, et qui ne changera plus, même après un déménagement ou un changement de propriétaire. Et plus besoin de se déplacer à la préfecture, le concessionnaire se chargera de tout. Bravo ! Voilà qui simplifiera bien les choses. Encore que pour ceux qui considèrent qu'une auto doit comporter un signe d'attachement géographique, il est malheureusement toujours possible d'ajouter un identifiant territorial. C'est sous la forme du logo d'une région avec un numéro de département. Pour économiser matière et énergie, mieux vaut prendre une plaque sans identifiant territorial (nos illustrations), et placer un autocollant de sa région, ou de sa ville à côté.

La réforme est avantageuse sur un second plan : financier. Car la réforme ne se limite pas à un nouveau système de numérotation, national au lieu de départemental, elle comprend aussi la centralisation de l'imprimerie des certificats d'immatriculation. Ce qui donnait du travail à bien des fonctionnaires dans toutes les préfectures. Ils devraient logiquement être licenciés, mais ils seront plus vraisemblablement affectés à d'autres tâches. Sans rapport avec leurs précedentes fonctions (lesquelles ?). Mais au fait, le prix des cartes grises ne devrait-il pas alors baisser ? Il est bizarre qu'en cette période pourtant difficile, aucun politicien de droite ni de gauche n'ait songé à le suggérer...

La réforme entre en vigueur aujourd'hui pour les voitures neuves, au 15 juin pour les voitures d'occasion. Au rythme des ventes et déménagements, toutes les autos devront avoir une nouvelle immatriculation pour le 31/12/2020. La nouvelle numérotation permet plus de 330 millions de numéros.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; politique-transport_France