Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

C'est la journée du pneu

Jeu 01/11/2012   —   Présence obligatoire d'étiquettes informatives.
Etiquette pneumatiqueQuel pneu choisir ? Tous les automobilistes se posent la question un jour ou l'autre. Seuls les concessionnaires ne se la posent pas, ils mettent les gommes préconisés par le constructeur, mais les professionnels du pneumatique sont beaucoup moins chers, et là, l'automobiliste n'a que l'embarras du choix. Le législateur européen a alors décidé d'imposer un étiquetage informatif à compter de ce jour. L'étiquette fournit 3 informations. La première à gauche est relative à la résistance au roulement. La lettre A correspond à la moindre résistance, donc à la plus faible consommation. On s'en méfiera cependant, puisque par définition, réduire la résistance au roulement réduit aussi l'adhérence. C'est la raison d'être de la seconde classification. Elle ne mesure pourtant pas l'adhérence mais la distance d'arrêt sur sol mouillé. Le A est pour le pneumatique qui s'arrêtera sur la distance la plus courte. Le troisième test enfin, concerne le bruit de roulement.

On voit donc que le législateur a voulu faire simple. C'est dire que si l'intention est bonne, le conseil du professionnel reste indispensable, puisqu'il n'y a aucune information sur les pneus hiver (nous recommandons pour cela l'excellente brochure du Touring Club Suisse), ni sur la longévité. Enfin, à note égale, on pourra aussi prendre en compte la réputation du manufacturier. Car comme pour n'importe quelle pièce détachée automobile, il vaut souvent mieux s'en tenir aux grandes marques (Michelin, Good Year, Continental, Pirelli, Bridgestone), plutôt que céder aux tarifs alléchants de certains nouveaux fabricants chinois.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : equipementiers ; securite-routiere ; ecologie