Connexion réussie Les européens rejettent l'autopartage

Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

22 années d'expériences pour vous informer.

Les européens rejettent l'autopartage

Ven 16/11/2012   —   Et apprécient l'indépendance qu'offre la propriété de sa propre voiture.
Autolib à ParisCe sont les résultats d'une grande enquête européenne, réalisée dans 6 pays. En Allemagne, au Danemark, en Espagne, en France, en Italie et au Royaume-Uni. 6028 personnes ont été interrogées par The Futures Company, à la demande de Ford. 66 % des personnes intérrogées possèdent ou ont possédé une voiture essence, et 38 % possèdent ou ont possédé une voiture diesel. 8 % ont déjà conduit une voiture électrique ou hybride, et 28 % se sont déclarés prêts à acquérir une auto avec une propulsion électrique hybride. Plus de la moitié a dit que leur vie serait impossible sans une voiture (leur voiture personnelle), mais 76 % disent que les embouteillages et le prix des carburants sont une source de stress.

74 % déclarent utiliser les transports publics, mais 52 % ne les utilisent qu'une fois par mois ou moins. 74 % identifient la propriété d'une voiture à l'indépendance, et 77 % refuseraient de moins se servir de leur voiture pour des raisons environnementales. 53 % pourtant, estiment que le changement climatique est le plus gros problème du monde. La conclusion évidente est que s'il y en a qui veulent changer la société, la majorité des européens veut plus simplement changer de voiture, pour des autos qui ne polluent plus.

Cela prendra un certain temps, mais on peut y croire, on y arrivera !


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Ford ; autopartage-covoiturage ; ecologie