Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

GM montre avec l'Impala qu'il n'a pas compris les voitures au GNV

Ven 18/10/2013   —   Toujours l'essence avant tout.
Chevrolet Impala CNGAux Etats-Unis, General Motors va commercialiser l'année prochaine une version bivalente de la Chevrolet Impala. Cette auto marchera aussi bien avec l'essence que le gaz naturel (GNV, ou CNG comme on dit en anglais). L'idée est bonne, mais la réalisation est tout à fait catastrophique. GM fait le contraire de Fiat et Volkswagen, les 2 leaders du GNV, et de tous les constructeurs européens. Sur une Mercedes classe B GNV, il y a un réservoir de 21 kg de gaz, et un petit réservoir d'essence de 12 litres. Sur la Volkswagen up! au gaz, les réservoirs contiennent 11 kg de gaz et 10 l d'essence. L'idée est que l'autonomie au GNV soit très supérieure à celle avec l'essence, pour faire du GNV le carburant principal. Ce ne sera pas le cas avec cette Chevrolet Impala, puisque GM annonce une autonomie de 150 miles au gaz, et de 350 miles à l'essence. Sauf à avoir une station de GNV à son domicile, on roulera le plus souvent à l'essence...


Rubrique(s) et mot(s)-clé : General-Motors ; GNV