Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Tesla, un mauvais exemple de batterie à l'autonomie réduite par l'âge

Dim 28/09/2014   —   Technologie ancienne.
Tesla roadsterLa question de l'usure des batteries d'une voiture électrique revient régulièrement, parce qu'on manque encore de données précises pour y répondre. En voici justement d'une source sûre. Il s'agit du roadster Tesla de Kevin Sharpe, le patron de Zero Carbon World. Professionnel de l'énergie, M.Sharpe sait de quoi il parle, il a confié son experiénce au Sunday Times. Ce n'est pas très joyeux, puisqu'après 4 ans et 88 500 km, il a perdu 20 % d'autonomie (de 245 à 199 miles). Ce que l'article du magazine anglais ne dit pas, est que de toutes les batteries du marché, le roadster Tesla a l'une des plus mauvaises. Il ne s'agit pas d'une batterie conçue pour une automobile, mais de cellules de batteries d'ordinateur. Elles n'ont jamais été prévues pour un usage aussi rude, et qu'elles se dégradent vite ne doit pas surprendre.

Tesla a heureusement modifié cela, la Model S utilise des cellules d'une qualité supérieure, et elles se dégraderont moins avec le temps. Les logiciels de gestion eux aussi ont progressé, et ils contribuent à améliorer la longévité des batteries. Quant à toutes les autres électriques, de BMW, Nissan ou Renault, elles ont toutes des cellules bien plus grosses, et plus robustes que celles des premières Tesla. Même si on manque encore de recul, on peut prévoir une meilleure durabilité que ce fâcheux exemple.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Tesla ; batterie-propulsion-electrique ; voiture-electrique