Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

22 années d'expériences pour vous informer.

La Norvège actionnaire porte plainte contre Volkswagen

Mar 17/05/2016   —   La pire des révoltes.
VolkswagenDans les suites du scandale Volkswagen pour la tricherie sur les émissions de NOx, un grand nombre de procédures judiciaires ont été intentées contre le constructeur allemand. On sait aujourd'hui que celles émanant d'automobilistes, et relatives à une tromperie n'aboutiront pas dans le droit français. Elles n'auront servi qu'à enrichir quelques avocats. Mais d'autres procédures sont en cours, beaucoup plus inquiétantes, puisqu'elles proviennent de personnes en principe acquises à la cause de l'entreprise : ses actionnaires. Quelques 280 investisseurs ont déjà porté plainte début mars, dont quelques institutionnels, et voilà qu'il s'y ajoute la Norvège. Ce pays nordique bénéficie en effet d'une très confortable rente pétrolière, et il a placé une part importante de ces revenus en actions.

Le fonds souverain norvégien possède ainsi 1,64 % du capital de Volkswagen, et on peut le féliciter pour oser entreprendre une telle procédure, parce que... Porter plainte contre la société dont on détient des actions, c'est se mettre dans la situation d'un bucheron qui scie la branche sur laquelle il est assis. Les actionnaires dont la Norvège est le plus gros, veulent faire savoir qu'ils n'ont pas investi dans Volkswagen pour que le constructeur triche sur les émissions toxiques, une manœuvre dont il était facile à deviner qu'elle allait aboutir à nuire à l'entreprise. A ce stade de la procédure, il est difficile d'imaginer qu'elle peut en être les suites, mais il est clair que cette révolte des actionnaires va accroître la pression sur l'équipe dirigeante.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Volkswagen ; industrie-production