Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

21 années d'expériences pour vous informer.

Fin de l'escroquerie de la voiture à air comprimé

Jeu 30/06/2016   —   Mais plus personne n'y croyait.
Voiturettes à air compriméCe n'est pas une technologie qui fait souvent l'actualité. Notre dernier article sur la voiture à air comprimé date de 2009. Mais si on ne parle pas plus souvent de cette technologie, c'est tout simplement parce qu'elle ne marche pas. Il y a eu des démonstrations, mais elles ne duraient que 2 km, sans jamais dépasser les 30 km/h. Un peu maigre pour convaincre des investisseurs. Quelques-uns se sont pourtant fait berner, et... Ils auront perdu leur argent. De l'argent public aussi, a été perdu... Ceci n'arrivera plus, puisque le seul et unique promoteur de la voiture à air comprimé, Guy Nègre, est décédé.

Ce qui ne marche pas dans l'air comprimé, ce qui n'a jamais marché et qui ne marchera jamais, c'est la densité volumique. De plus de 20 à 1 par rapport à une batterie lithium-ion. Nos lecteurs peuvent probablement imaginer la batterie d'une voiture électrique. Dans une Renault Zoé ou une Nissan Leaf, c'est un gros élément logé dans le plancher de l'auto, qui surélève tout l'habitacle. S'il fallait stocker la même quantité d'énergie dans des bonbonnes d'air comprimé à 300 bars, le volume de ces bonbonnes serait plus de 20 fois supérieur à celui de la batterie. Cela ne rentrerait même pas dans l'auto ! Et si on ajoute le rendement médiocre des compresseurs d'air, il y a vraiment de quoi se demander comment des gens ont pu y croire.


Laurent J. Masson



Rubrique(s) et mot(s)-clé : autres-marques-artisans ; technologie