Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF

Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Renault avec le CNRS pour la voiture autonome

Sam 04/03/2017   —   Et l'université technique de Compiègne.
Renault Zoé autonome prototypeRenault Zoé autonome prototypeOn connait Renault, mais on ne connait pas Heudiasyc, qui est une unité mixte de recherche entre l’Université de Technologie de Compiègne (UTC) et le CNRS. Ensemble, Renault et Heudiasyc créent le SIVALab, qui sera un laboratoire dédié aux systèmes de localisation, et de perception pour les véhicules autonomes. On ne le savait pas, mais Renault et Heudiasyc sont partenaires depuis déjà 10 ans. Par cette nouvelle structure, et en se basant sur les éléments existants, les 2 parties veulent fiabiliser, mieux intégrer, et renforcer la précision des systèmes de perception, et de localisation utilisés pour la navigation des véhicules autonomes communicants. Concrètement, l'objectif est de lisser la technologie pour écarter tous les risques avant de mettre la technologie à la disposition du public. On rappelle qu'il y a déjà eu un mort dans une Tesla en voiture autonome, et le constructeur de Californie a eu beaucoup de chance. La famille du défunt n'a pas porté plainte pour demander un milliard de dollars en dommages et intérêts. Un autre constructeur n'aurait probablement pas eu cette chance, et Renault n'a aucune envie d'affronter ce problème.

Le SIVAlab s'est vu fixer un programme de travail de 4 ans, les voitures autonomes Renault ne seront pas en vente avant cette date. On devrait cependant voir sous 12/18 mois, de nouvelles fonctions d'aide à la conduite sur une Renault de grande série.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Renault ; conduite-autonome







Dernières actualités de l'écologie automobile :


24-02-2019 — BMW et Daimler s'associent dans les services de mobilité — Une méga-application qui fait peur.

23-02-2019 — Volvo présente ses hybrides light — Après les hybrides rechargeables.

23-02-2019 — Formentor : la première Cupra originale est hybride rechargeable — Sous la forme d'un concept.

22-02-2019 — La 508 hybride par Peugeot Sport — Le lion fait saliver.

22-02-2019 — 500 taxis Toyota à hydrogène de plus à Paris — Quand Paris devient leader.

21-02-2019 — L'énorme challenge de la réduction des émissions des poids lourds — En Europe.

20-02-2019 — Avec l'Ami One, Citroën rend un drôle d'hommage à son créateur — Où est le progrès ?

19-02-2019 — Avec son Kuga Flexifuel, Ford relance l'E85 en France — Moins cher et moins polluant.

17-02-2019 — Mercedes cède à la mode des écrans tactiles géants — Pour le meilleur et pour le pire.

16-02-2019 — Les motards, ces voyous du réchauffement climatique — Statistiques 2018.

15-02-2019 — Un premier chargeur DBT Ultra sur la voirie en France — A Montrouge.

15-02-2019 — Macron annonce la construction de 2 usines de batteries — Pour doper l'électrique.

14-02-2019 — Rétromobile, un succès qui fait plaisir — Et réfléchir.

14-02-2019 — Taxe carbone : matraquer les pauvres plutôt que les riches — 86 députés anti-peuple.