Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Quand les écologistes sont en accord avec la FNSEA

Lun 11/06/2018   —   Tous contre l'huile de palme.
Péage autorouteLes revendications de la FNSEA, les écologistes ont toujours été contre ! C'est le syndicat de l'exploitation animale et de l'agriculture intensive, qui l'année dernière encore, manifestait pour le droit à user du glyphosate ! Mais aujourd'hui, ou plus précisément depuis hier au soir, quand les premiers tracteurs sont venus bloquer des raffineries (illustration), les écologistes peuvent soutenir l'action du syndicat agricole.

Les agriculteurs manifestent en effet contre l'importation en France d'huile de palme, en provenance d'Indonésie. Les biocarburants qui ne sont pas forcément une mauvaise chose. Le bilan CO2 de l'éthanol produit à partir des betteraves sucrières est valable. En France, une voiture qui roule à l'E85 réduit les émissions de CO2 de près de 50 % par rapport à l'essence. Le bilan du biodiesel produit à partir de l'huile de colza est intéressant aussi, mais quand Total décidé de convertir sa raffinerie de La Mède en unité de production de biodiesel, il choisit de le faire en important de l'huile de palme d'Indonésie. L'huile de palme, ou le pire de tous les biocarburants, dont la production a causé la destruction de milliers de km2 de forêts primaires en Indonésie.

Neste Oil, il y a quelques années, avait importé de grandes quantités d'huile de palme. Sous la pression de multiples acteurs, il y a renoncé. On peut faire la même chose en France.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; biocarburant