Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF

Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Plus de 10 000 superchargeurs Tesla

Lun 11/06/2018   —   Que fait la concurrence ?
Réseau de superchargeurs TeslaLa Jaguar I-Pace est disponible à la commande, l'Audi e-tron le sera bientôt, et Tesla ne sera plus seul à proposer des voitures électriques performantes. Mais il reste un avantage énorme au constructeur californien, un réseau de bornes rapides. Un réseau propriétaire, pour les Tesla, et pas pour les autres. D'un côté, on regrettera cet égoïsme, mais d'un autre on s'en réjouira, parce que c'est précisément cette limitation aux seules voitures de la marque, qui a permis la simplification de sa technologie, et donc la rapidité de son déploiement.

Quand l'Europe a perdu bêtement du temps à déterminer un standard unique (alors que l'ACEA avait choisi le format Type 2, Mennekes, dès 2009 !), Tesla avançait, passait des contrats, construisait, et il dispose aujourd'hui d'un réseau mondial de 1261 stations, avec 10 021 bornes. Rapides, ces bornes sont des superchargeurs, qui délivrent le plus souvent un courant jusqu'à 120 kW. Et 135 kW, dans quelques stations, même si la plupart du temps, en fonction des besoins de l'auto branchée, la puissance transmise est inférieure (la puissance de recharge d'une électrique décrit toujours une courbe, elle se réduit à mesure que le niveau de charge s'accroît).

Le résultat est qu'aujourd'hui, pour celui qui veut voyager en Europe avec une voiture électrique sans trop galérer, une Tesla est le seul choix possible. Ci-dessous une Tesla immatriculée en Russie. photographiée à plus de 1500 km, et à 2 frontières de son pays.
Tesla russe

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Tesla ; borne-recharge-electrique







Dernières actualités de l'écologie automobile :


23-02-2019 — Volvo présente ses hybrides light — Après les hybrides rechargeables.

23-02-2019 — Formentor : la première Cupra originale est hybride rechargeable — Sous la forme d'un concept.

22-02-2019 — La 508 hybride par Peugeot Sport — Le lion fait saliver.

22-02-2019 — 500 taxis Toyota à hydrogène de plus à Paris — Quand Paris devient leader.

21-02-2019 — L'énorme challenge de la réduction des émissions des poids lourds — En Europe.

20-02-2019 — Avec l'Ami One, Citroën rend un drôle d'hommage à son créateur — Où est le progrès ?

19-02-2019 — Avec son Kuga Flexifuel, Ford relance l'E85 en France — Moins cher et moins polluant.

17-02-2019 — Mercedes cède à la mode des écrans tactiles géants — Pour le meilleur et pour le pire.

16-02-2019 — Les motards, ces voyous du réchauffement climatique — Statistiques 2018.

15-02-2019 — Un premier chargeur DBT Ultra sur la voirie en France — A Montrouge.

15-02-2019 — Macron annonce la construction de 2 usines de batteries — Pour doper l'électrique.

14-02-2019 — Rétromobile, un succès qui fait plaisir — Et réfléchir.

14-02-2019 — Taxe carbone : matraquer les pauvres plutôt que les riches — 86 députés anti-peuple.

14-02-2019 — La Honda électrique : son tableau de bord — Premier cliché officiel.