Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

L'Autriche accroit à 140 km/h la vitesse maxi sur autoroute

Sam 04/08/2018   —   A contre-courant.
Vitesse maximale autorisée de 140 km/hQuand quelqu'un dit blanc, il y en a toujours un autre pour dire noir, et quand la France a brutalement réduit à 80 km/h la vitesse maximale sur la majeure partie de son réseau routier, l'Autriche a relevé à 140 km/h la vitesse maximale sur autoroute. Attention cependant, ce n'est pas sur tout le réseau, mais seulement sur une portion de la principale autoroute autrichienne, celle qui relie Vienne à Salzbourg. La limitation à 130 km/h reste en vigueur partout ailleurs, tandis qu'elle est de 100 km/h sur le réseau secondaire. C'est un sale coup pour la Renault Zoé, qui est limitée à 135 km/h, et beaucoup d'écologistes crient au scandale, mais il faut quand même rappeler que les voitures sont de plus en plus sobres. Et de plus en plus sûres. Le parc national roulant s'améliore aussi, avec des contrôles techniques plus stricts.

L'ambition du gouvernement autrichien est de faire gagner du temps aux gens, mais qui est contre ? Aujourd'hui en France, en cette période où on roule beaucoup, il est navrant de constater qu'il faille souvent 6 heures pour traverser le pays de l'Italie à l'Espagne, et plus de 10 heures, de l'Allemagne à l'Espagne ! Pour les gens qui font ces trajets plusieurs fois dans l'année, ils apprécieraient d'y consacrer moins de temps. Quand on évoque le progrès aujourd'hui, on ne pense plus qu'à la voiture connectée et à conduite autonome. Alors que pendant des décennies, le progrès signifiait toujours d'aller plus vite. Et c'est toujours le cas pour le téléchargement d'un film, ou le transport ferroviaire. Heureusement Tesla est là, et il y aura bientôt Porsche pour prouver, établir, qu'il est possible de rouler vite sans émettre la moindre émission. Oui, augmenter la vitesse augmente la consommation d'énergie, mais on peut préférer aller vite, comme beaucoup de gens préfèrent allumer leur cuisinière pour faire cuire leurs aliments plutôt que les manger crus.

Le gouvernement autrichien est qualifié de populiste et de démagogue pour cette mesure, mais qu'on nous permette de qualifier le gouvernement français de petit, et sans ambition, pour avoir réduit la vitesse à 80 km/h.


Laurent J. Masson



Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; politique-transport_Europe