Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

François de Rugy : forcément une ambition

Jeu 06/09/2018   —   Mais laquelle ?
François de RugyFrançois de Rugy a remplacé Nicolas Hulot au poste de ministre de l'écologie, mais la principale nouvelle est ailleurs. Elle est dans le fait que M.de Rugy ait abandonné sa fonction de président de l'assemblée nationale. Peu de gens en effet accepteraient une baisse de moitié de leur salaire. C'est pourtant ce que vient d'accepter M.de Rugy. La baisse est même bien plus importante si on ne se limite pas au seul revenu chiffré, et qu'on prend en compte les avantages en nature.

Le président de l'assemblée nationale bénéficie en effet d'un logement de fonction, et quel logement ! Cela s'appelle l'hotêl de Lassay, parce que c'est un hotel particulier, mais il serait plus juste de le désigner sous le terme de palais. Il s'agit absolument d'une des plus belles demeures de France, et même les habitants du Cantal diraient que le jardin est grand. Alors qu'il est en plein centre de Paris ! Quant à la salle des fêtes, sa vaisselle, son argenterie et tout le personnel qui va avec, elle est digne d'un roi. M.de Rugy va vivre beaucoup moins bien en étant ministre...

On tirera 2 conclusions de cette situation. La première est que le nouveau ministre de l'écologie n'est pas motivé par l'argent. Ce qui est tout de même une bonne nouvelle. Mais la seconde, plus importante, est que François de Rugy n'a pas pu accepter cette nomination pour faire plaisir à Emmanuel Macron. Il n'a pu accepter que parce qu'il veut vraiment faire quelque chose pour l'écologie en France. En janvier 2017 d'ailleurs, il déclarait : « Mon projet est écologiste : par exemple, je propose de passer au 100 % renouvelable d'ici 2025 pour la transition énergétique avec des emplois et des activités sur tout le territoire. D'ici 2025, je propose que tous les véhicules neufs vendus en France soient électriques ou hybrides-électriques. Je propose un pacte avec la grande distribution pour que 25 % de tous les produits alimentaires vendus en grande distribution soient issus de l'agriculture biologique française. » (source).

Alors bien sûr, on ne rêvera pas trop. On sait qu'il y a toujours un décalage entre le discours lors d'une campagne, et l'action au pouvoir. Mais si François de Rugy ne pouvait faire qu'un dixième de ce qu'il avait naguère promis, cela lui permettrait déjà d'entrer dans l'histoire. Pour l'écologie et pour la France, on est avec lui.


Laurent J. Masson


Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; politique-transport_France ; ecologie







Dernières actualités de l'écologie automobile :


15-09-2019 — Cupra Tavascan, un concept électrique créateur d'identité — Un pari qui s'annonce bien.

14-09-2019 — Audi AI:Trail, une nouvelle approche — La versatilité de l'électrique.

13-09-2019 — Mercedes Vision EQS, un certain manque de... Substance — La classe S électrique.

13-09-2019 — La plus belle de Francfort : Hyundai 45 — Coup de chapeau.

12-09-2019 — Electrification : Carlos Tavares veut une approche holistique — Conférence de l'ACEA.

12-09-2019 — Ford Puma : 125 ou 155 ch avec le 48 Volts — Une belle promesse.

12-09-2019 — Seat Mii et Skoda Citigo, les triplettes sont électriques — 3 petites branchées.

11-09-2019 — Hyundai investit dans le réseau de recharge rapide Ionity — De plus en plus leader.

11-09-2019 — Lamborghini fait une hybride pour être à la mode — Hommage à Ferdinand Pïech.

11-09-2019 — Hyundai lance sa voiture de course électrique avec Mate Rimac — Un nouveau championnat.

11-09-2019 — La Volkswagen e-up à 17 000 € en France — Meilleure qu'en Allemagne.

10-09-2019 — Diesel et grosse batterie, Mercedes révolutionne l'hybride rechargeable — GLE 350 de 4MATIC.

10-09-2019 — L'Aiways U5 électrique en Europe pour gagner — Mais beaucoup reste à faire.

09-09-2019 — Prague : Skoda se lance dans le scooter-sharing — Occuper le terrain ?



Nos derniers essais :


Toyota Corolla Hybride 180 ch, essai détaillé
Toyota Corolla Hybride 180 ch, essai détaillé
— La première compacte hybride sportive.

Toyota ; voitures-hybrides
Ford Fiesta ST 200 ch, essai détaillé
Ford Fiesta ST 200 ch, essai détaillé
— Espèce sportive toute mécanique à protéger.

Ford ; essence-diesel
Essai détaillé, BMW i3 batterie 42 kWh
Essai détaillé, BMW i3 batterie 42 kWh
— Toujours un bijou de technologie.

BMWi ; voiture-electrique
Essai détaillé, Peugeot 508 BlueHDi 130 EAT8
Essai détaillé, Peugeot 508 BlueHDi 130 EAT8
— Elle consomme moins qu'une hybride !

Peugeot ; faible-consommation
Lexus UX250h - Essai détaillé d'un crossover des villes
Lexus UX250h - Essai détaillé d'un crossover des villes
— La petite Lexus qu'on attendait.

Lexus ; voitures-hybrides
Suzuki Swift 1.2 Dualjet SHVS Hybrid
Suzuki Swift 1.2 Dualjet SHVS Hybrid
— Essai détaillé d'une petite qui joue de sa légèreté.

Suzuki ; voitures-hybrides
Ford Mondeo SW Hybride
Ford Mondeo SW Hybride
— Toujours la meilleure motorisation.

Ford ; voitures-hybrides
Volkswagen Polo TDI 95 ch DSG
Volkswagen Polo TDI 95 ch DSG
— Essai détaillé, pour les gros rouleurs.

Volkswagen ; faible-consommation
Toyota RAV4 2WD Hybride 218 ch
Toyota RAV4 2WD Hybride 218 ch
— Essai détaillé, presqu'un sans faute.

Toyota ; voitures-hybrides