Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Le secret de l'injection d'essence à 500 bars de Delphi

Mer 25/09/2019   —   Ou comment lutter contre la sécheresse.
Injection directe à 500 bars sur moteur essence de DelphiAu printemps, c'était presqu'avec surprise que nous apprenions que Delphi avait finalisé le développement d'un système d'injection directe à la pression de 500 bars pour un moteur essence. Comment cela pouvait-il être possible ? Après avoir rencontré un ingénieur de l'équipementier, nous avons obtenu la réponse. Qui n'a pas été simple à trouver. On nous l'a dit franchement, il y a eu de la casse ! Surtout que Delphi est à la base une société américaine. Ils n'ont donc pas testé leur système avec de l'Eurosuper 95, mais de l'essence américaine, qui peut contenir jusqu'à 15 % d'éthanol.

Et l'E22 ayant été autorisé en Amérique, c'est donc avec une essence coupée avec 22 % d'éthanol que Delphi a testé son système d'alimentation. On imagine bien les difficultés, puisque l'éthanol est un carburant terriblement sec. Aucune propriété lubrifiante ! Cela ne vaut pas un bon gazole bien gras (qui permet à un diesel d'avoir une pression d'injection plusieurs fois supérieure), et pour remédier à cela, Delphi a dû inventer un revêtement spécial pour l'intérieur des injecteurs. C'est ce revêtement qui permet à l'injection à 500 bars de Delphi d'être fiable, et de surclasser tous les systèmes concurrents du fait de sa pression plus élevée.

Delphi nous dit que par rapport à une injection directe à 350 bars, les émissions de particules à l'échappement sont potentiellement réduites de moitié. C'est dire que lorsque la plupart des constructeurs doivent aujourd'hui recourir à l'ajout d'un filtre à particules, pour que leurs moteurs essence respectent les normes antipollution, avec l'injection à 500 bars de Delphi, il est envisageable de se passer de filtre à l'échappement. Delphi parle avec tous les constructeurs, mais on ignore encore qui sera le premier à proposer un moteur essence avec cette injection plus performante.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : equipementiers ; technologie