Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

21 années d'expériences pour vous informer.

Le secret de l'injection d'essence à 500 bars de Delphi

Mer 25/09/2019   —   Ou comment lutter contre la sécheresse.
Injection directe à 500 bars sur moteur essence de DelphiAu printemps, c'était presqu'avec surprise que nous apprenions que Delphi avait finalisé le développement d'un système d'injection directe à la pression de 500 bars pour un moteur essence. Comment cela pouvait-il être possible ? Après avoir rencontré un ingénieur de l'équipementier, nous avons obtenu la réponse. Qui n'a pas été simple à trouver. On nous l'a dit franchement, il y a eu de la casse ! Surtout que Delphi est à la base une société américaine. Ils n'ont donc pas testé leur système avec de l'Eurosuper 95, mais de l'essence américaine, qui peut contenir jusqu'à 15 % d'éthanol.

Et l'E22 ayant été autorisé en Amérique, c'est donc avec une essence coupée avec 22 % d'éthanol que Delphi a testé son système d'alimentation. On imagine bien les difficultés, puisque l'éthanol est un carburant terriblement sec. Aucune propriété lubrifiante ! Cela ne vaut pas un bon gazole bien gras (qui permet à un diesel d'avoir une pression d'injection plusieurs fois supérieure), et pour remédier à cela, Delphi a dû inventer un revêtement spécial pour l'intérieur des injecteurs. C'est ce revêtement qui permet à l'injection à 500 bars de Delphi d'être fiable, et de surclasser tous les systèmes concurrents du fait de sa pression plus élevée.

Delphi nous dit que par rapport à une injection directe à 350 bars, les émissions de particules à l'échappement sont potentiellement réduites de moitié. C'est dire que lorsque la plupart des constructeurs doivent aujourd'hui recourir à l'ajout d'un filtre à particules, pour que leurs moteurs essence respectent les normes antipollution, avec l'injection à 500 bars de Delphi, il est envisageable de se passer de filtre à l'échappement. Delphi parle avec tous les constructeurs, mais on ignore encore qui sera le premier à proposer un moteur essence avec cette injection plus performante.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : equipementiers ; technologie