Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

L'usine Tesla en Allemagne : des avancées et des embûches

Lun 20/01/2020   —   La vente du terrain toujours pas finalisée.
Manifestation contre Tesla en AllemagneCela devrait se faire ! Tesla devrait réellement, à moyenne échéance, construire des voitures en grande série en Allemagne. Cela n'a pas l'air d'une nouvelle, mais c'en est une. Le projet est en bonne voie de concrétisation. On précisera pourtant que Tesla n'a pas encore payé le terrain sur lequel il va bâtir sa future usine allemande. Mais dans l'ordre, l'Office allemand d'exploitation des forêts, propriétaire, a accepté de vendre son terrain à Tesla le 9 janvier, et le conseil d'administration de Tesla, a accepté d'acheter ledit terrain le 19 janvier. Le prix serait de 40,9 millions d'euros. Il est cependant encore susceptible d'être modifié, puisqu'une expertise est en cours, et que Tesla aurait accepté de la payer plus cher, si l'expertise révèle qu'il vaut plus que ce montant.

C'est donc bien parti, mais il reste tout de même quelques difficultés. La première est relative à la dangerosité du lieu. Car si le terrain est aujourd'hui une forêt, il abritait diverses constructions jusqu'à la seconde guerre mondiale, pendant laquelle il fut bombardé par l'armée américaine. Il pourrait y avoir des bombes non explosées sous la végétation. On ignore dans quelle mesure ceci pourrait retarder la construction de la future usine. Il y a ensuite ce problème que le projet a de nombreux opposants. Des riverains soucieux de leur tranquillité. Comme le montre notre illustration, ce sont plusieurs centaines de personnes qui se sont déplacées le week-end dernier, pour signifier leur opposition à la future usine.
Manifestation contre Tesla en AllemagneAvec le slogan Waldvernichtung ist kein Klimaschutz (la déforestation n'est pas une protection climatique), ces gens parlent d'un problème d'eau. Le terrain cédé à Tesla jouxte en effet une zone protégée abritant des étangs. D'une part, les besoins en eau de la future usine seraient très supérieurs à ce que peut prodiguer le réseau local de distribution d'eau, et d'autre part, les rejets d'eaux usés de la future usine pourraient venir polluer la zone protégée avoisinante. Les gens qui disent cela ont annoncé qu'ils étudiaient les recours juridiques contre le permis de construire de la future usine. On ignore là aussi dans quelle mesure cela pourrait retarder la construction de la future usine.

Ce qu'on retiendra donc, est qu'alors que de nombreux médias annoncent que le site produira des centaines de milliers de voitures dés l'année prochaine, un vieux proverbe dit qu'il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. On voudrait ensuite savoir combien cette future usine va coûter, si Tesla a l'argent pour en financer la construction, ou s'il va devoir emprunter (et à qui ?). Le projet a néanmoins le soutien des autorités locales. Alors qu'il est normalement interdit de raser une forêt en Allemagne, le terrain a été requalifié comme friche à l'abandon sur lequel ont poussé des arbres. Tesla aura donc le droit de raser quelques 154 hectares sur ce terrain qui en compte 300. Alors pour l'emploi, et pour la voiture électrique, on y croit.


Laurent J. Masson

Crédit photo : Gigafactory4.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Tesla ; industrie-production