Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Izivia ferme 90 % de ses bornes de recharge et ne rend pas l'argent

Mar 03/03/2020   —   DBT meilleur que EVTRONIC.
Borne de recharge EVTronic du réseau Corri-Door par IziviaCe n'est un secret pour personne, il y a de gros soucis de fiabilité sur les bornes de recharge du réseau Corri-Door géré par Izivia (ex-Sodetrel), une filiale à 100 % d'EDF. Nous avions dernièrement évoqué le problème l'été dernier, et il y a à nouveau eu de gros problèmes en février. Les bornes ne chargeaient plus ! Alors quand un matériel est défectueux, le choix normal est entre le réparer ou le remplacer, mais Izivia a choisi une troisième voie : arrêter le service. Sur les 217 bornes du réseau, 189 ont été mises en indisponibilité (Izivia dixit), et l'opérateur a décidé ensuite de ne pas les remettre en service, que l'arrêt serait définitif. Il s'agirait de toutes les bornes du fabricant EVTRONIC, et celles qui resteraient en service, seraient les bornes du fabricant DBT.

C'est un double scandale. D'abord parce qu'en agissant ainsi, EDF montre qu'il se moque de ses clients. Est-ce que les fabricants de diesel font cela ? Ils appâtent le client en prodiguant un service pendant 2/3 ans, le temps de créer le besoin, et juste au moment où le marché de l'électrique commence à décoller, ils arrêtent tout, que les automobilistes se débrouillent ! Et s'il y a un feu stop qui ne marche plus sur une auto, faut-il la mettre à la casse ? Et si le pépé tousse, on ne perdra plus son temps à l'emmener chez le docteur, on le conduira directement au cimetière ? On fait comme cela chez EDF.
Borne de recharge EVTronic du réseau Corri-Door par IziviaCe qui est doublement scandaleux, parce qu'EDF l'aurait oublié, mais les bornes de recharge rapide sur les autoroutes ont été créées avec l'idée d'en faire un service public. Quasiment tous les propriétaires de voitures électriques rechargent la nuit à leur domicile. Et le parcours quotidien moyen est toujours inférieur à l'autonomie de la voiture, c'est dire que les bornes de recharge rapide sur l'autoroute sont les plus utiles de toutes les bornes.

L'Union Européenne l'avait compris, et c'est pour cette raison que le réseau Corri-Door avait été co-financé par des fonds publics européens. EDF avait été bien content de prendre cet argent pour construire son réseau. Ne devrait-il le rendre, s'il l'abandonne ? Idem, pour les automobilistes qui avaient souscrit un abonnement auprès d'Izivia. Combien de clients se seraient-ils abonné si on leur avait dit que l'opérateur allait fermer 90 % de ses bornes rapides ? Il reste heureusement les réseaux Tesla et Ionity, et quelques autres projets, mais c'est un sale coup.


Laurent J. Masson


Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; borne-recharge-electrique