Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Coronavirus : l'industrie auto en pause

Mar 17/03/2020   —   A l'arrêt complet.
Volkswagen e-up électriqueCe n'est pas sans une certaine amertume que nous aprenons que l'usine slovaque qui fabrique la Volkswagen e-up!, la Seat Mii Electric, et la Skoda Citigo a été mise à l'arrêt. Ferrari et Lamborghini ont eux aussi cessé leur production, idem PSA et FCA partout en Europe. On ne fabrique plus de voitures, et c'est finalement logique, puisqu'il n'est plus possible de les vendre, les concessionnaires étant fermés en Espagne, en France et en Italie. Pourquoi ouvriraient-ils après tout, considérant, qu'on n'a pas le droit de s'y rendre du fait du confinement. La seule exception sera pour les voitures déjà commandées, que les clients pourront venir réceptionner.

A la moitié du mois, alors que les premiers chiffres pour la première quinzaine étaient déjà mauvais, il faut craindre une baisse des immatriculations de voitures neuves de plus de 50 % pour ce mois de mars, et il faut dire clairement que c'est catastrophique. Quelques adeptes de la décroissance s'en réjouiront peut-être, mais c'est vraiment un désastre, et qui impactera tout le monde. Moins de ventes signifie d'abord moins de travail pour ceux qui vendent et fabriquent les voitures, donc moins de revenus pour tous ces gens, et par ricochet moins de consommation de toutes sortes d'autres produits. Cela implique aussi moins de recettes de TVA pour l'état, et de taxes sur les certificats d'immatriculation pour les régions. On résoudra cela par une hausse du déficit budgétaire, ce qui n'est clairement pas une solution durable... On espère alors que tout le monde respectera ce quasi couvre-feu, pour éliminer au plus tôt le méchant virus.


Laurent J. Masson

La carte mondiale de la contagion au coronavirus.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; industrie-production