Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Vivre avec le virus : l'industrie auto s'organise

Mar 21/04/2020   —   Organisation, méthode, discipline.
Acheter votre Peugeot en ligneSi le confinement est toujours en place, tout le monde est bien conscient que maintenir le pays à l'arrêt n'est pas plus souhaitable que durable. On a déjà de nombreuses initiatives isolées, avec des bureaux de tabac ou des boulangeries, qui ne laissent plus entrer les clients qu'un par un, qui ont placé des présentoirs pour diriger les déplacements, etc.... Le secteur automobile s'organise lui aussi. Et c'est peut-être au niveau industriel que c'est le plus simple. Sur une chaine de montage en effet, chacun est à une place précise, et on ne se bouscule jamais. Chaque ouvrier est devant sa machine-outil, ou à son poste, et il n'y a aucun problème de distanciation sociale.

PSA a déjà élaboré un protocole sanitaire pour son usine de Hordain, Toyota a fait de même à Onnaing. Un marquage au sol, des flacons de gel hydro-alcoolique pour chacun, un timing rigoureux pour éviter les croisements, éventuellement avec un système de tickets, les plus grandes difficultés en fait sont autour des lavabos et des machines à café, ou par définition, les déplacements sont incontrôlés. Pour limiter les déplacements aux vestiaires, les ouvriers devront donc venir avec leur tenue de travail.

Côté distribution, on s'organise aussi activement. Chez DS, il est possible de faire une vidéo-conférence avec un commercial. Chez Citroën, avant une livraison, chaque véhicule est soumis à un contrôle sanitaire de 36 points. Et chez Peugeot, il est désormais possible d'acquérir une voiture entièrement en ligne. Même si l'achat n'est pas au comptant, qu'il y a une reprise, et que l'achat se fait par une formule de location-vente.

On voit donc que si le confinement était adapté pour répondre urgemment à la crise, il est maintenant temps de s'organiser pour vivre avec le virus. Il faudra de la méthode, aussi de la discipline pour faire respecter les nouvelles règles, mais c'est possible, et nécessaire. Parce que si certains s'inquiètent déjà d'un éventuel retour du virus à la rentrée, il n'est pas encore établi qu'il va partir en vacances... On se réjouit que l'industrie auto, depuis si longtemps l'un des moteurs de la France, donne aujourd'hui l'exemple.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Peugeot ; industrie-production ; commerce-distribution