Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Toutes les frontières sont encore fermées

Lun 04/05/2020   —   Mais seulement dans un sens.
Interdiction de voyager en EuropeLe déconfinement est prévu pour le 11 mai, on pourra ce jour se déplacer sans formalité dans un rayon de 100 km autour de son domicile, jusqu'aux frontières. Et pas plus loin. Car si on fait un tour de France, la norme est à la fermeture (on écartera le cas particulier des travailleurs frontaliers). Dans le sens des aiguilles d'une montre, en partant de midi, la frontière belge est fermée. La frontière avec le Luxembourg l'est aussi. La frontière avec l'Allemagne l'est également, et les douaniers allemands n'ont pas peur de faire du zèle.

La frontière avec la Suisse est fermée depuis le 25 mars. C'est pareil avec la frontière italienne, avec une conséquence inattendue : la très forte hausse de la vente des cigarettes à Menton, où les fumeurs avaient l'habitude de sa ravitailler de l'autre côté de la frontière, où elles sont moins chères. On a constaté la même chose près de la principauté d'Andorre, où le tabac est encore moins cher qu'en Italie, mais où les français ne peuvent plus aller, puisque la frontière a été fermée le 15 mars. Quand à la frontière avec l'Espagne, aux dernières nouvelles, elle resterait fermée jusqu'en octobre.

Il ne reste donc qu'une seule alternative pour l'automobiliste français qui veut voyager à l'étranger : Monaco. Bien sûr, ces interdictions ne changent pas avec le moyen de déplacement. Tout est pareil que l'on voyage en train ou en avion, même en allant plus loin, puisque Chypre, le Danemark, l'Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, et même l'Ukraine ont fermé leurs frontières, sauf à leurs ressortissants.

A signaler tout de même, que la situation des français n'est pas si mauvaise, puisqu'en Belgique, c'est le gouvernement belge qui a interdit à ses citoyens de se déplacer à l'étranger, et que si la France est entourée de pays qui ont fermés leurs frontières, l'hexagone n'a pas suivi le mouvement. Il reste possible aux étrangers de venir en France. Tout n'est pas très logique dans tout cela... On s'interroge grandement sur l'avenir, et en premier lieu sur celui de l'Union Européenne. Car faut-il le rappeler, la pierre angulaire sur laquelle on a bâti l'Union, était la libre circulation des personnes...


Laurent J.Masson


Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; politique-transport_France