Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Malus au poids, une lourde erreur !

Mar 22/09/2020   —   Encore une nouvelle taxe ? Mis à jour le 15/10.
Malus au poids, Lotus Exige Sport 350 contre BMW 730dPlus une masse est élevée, plus il faudra d'énergie pour la déplacer. La physique le dit, et elle ne ment pas. Mais ce n'est pas la physique qui détermine la consommation d'une voiture. C'est plutôt le rendement énergétique du groupe propulseur, en association avec la finesse aérodynamique et la démultiplication de la transmission. Pour autant, il y a dans ce pays des technocrates déconnectés de la réalité, qui ignorent ces règles, et qui songent alors à alourdir la fiscalité automobile, avec une nouvelle taxe qui reposerait sur la masse des automobiles. Plus une voiture est lourde, plus elle serait taxée. L'idée est bien sûr de faire des économies d'énergie, en incitant les automobiles à acquérir les modèles les plus légers, puisqu'ils seraient les plus sobres. Mais nos chiffres prouvent que ce n'est pas le cas. Nous avons pris ci-dessus un exemple caricatural, et ci-dessous deux exemples plus courants.
Malus au poids, Renault Clio contre Toyota Corolla Toruing SportsLa petite Lotus fait 825 kg de moins que la grosse BMW, mais sa consommation est pourtant plus que double. Quant à la Renault Clio, elle a beau faire 145 kg de moins que le break Toyota, la voiture japonaise consomme un litre de moins que la française. Un moteur diesel consomme toujours moins qu'un essence, mais avec un taux de compression plus élevé, et une dépollution plus complexe, il sera toujours plus lourd. Un système hybride aussi fait gagner en sobriété, mais en ajoutant un moteur électrique et la batterie qui l'alimentera, forcément, on rajoute du poids... Autre exemple ci-dessous avec les Mercedes classe A, la compacte, et la classe E, la routière. La grande auto consomme 20 % de moins , alors qu'elle fait 300 kg de plus. Malus au poids, Mercedes classe et classe EIl y a beaucoup d'autres exemples que ceux que nous donnons, et tout le monde doit être convaincu, que si le gouvernement met en place une fiscalité supplémentaire liée au poids : ce ne sera pas pour des raisons écologiques.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; bonus-malus-prime-taxe