Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Tesla Model S Plaid, 320 km/h à 20 000 tr/mn

Sam 12/06/2021   —   La voiture de tous les records.
Tesla Model SVoici la nouvelle Tesla Model S Plaid. Une voiture qui nous a posé problème à MoteurNature, parce que nous avons une rubrique nouveautés, et que nous nous sommes interrogés sur l'opportunité de l'y inclure. Parce que si beaucoup de choses sont nouvelles, cette auto n'est pourtant qu'une grosse évolution de la Model S que tout le monde connait depuis des années... Certains diront que Porsche fait de même, mais non. La 911 a plus de 50 ans, d'accord, mais l'auto en est à sa huitième génération, et tout change d'une génération à l'autre. Mais cette Model S Plaid a une caractéristique qui la distingue de toutes les autres qui l'ont précédé, elle serait tout simplement la voiture de série la plus performante de tous les temps ! Pour cela, le constructeur n'y est pas allé avec le dos de la cuillère, puisque la puissance est de 1020 ch. On était naguère impressionné par la BMW M5 dont le V8 fait à peine plus de 600 ch, il ne faudra plus l'être désormais. Et une Lamborghini Aventador ne fait que 770 ch ! C'est un jouet d'enfant...
Tesla Model SMaintenant, si avec cette énorme puissance, Elon Musk peut justement avancer des chiffres d'accélération exceptionnels, il reste qu'il faut les prendre avec des pincettes. On a toujours mesuré les accélération départ arrêté, mais Tesla a choisi de donner un chiffre départ lancé. Il annonce ainsi une accélération de 0 à 60 mph (96 km/h), en moins de 2 secondes, cela correspond en fait à une accélération de 5 à 96 km/h. La voiture fera peut-être 2,15 secondes au 0 à 100 km/h, et c'est absolument exceptionnel. Idem la vitesse de pointe de 320 km/h, quasiment inédite sur une berline (encore qu'une Bentley ait déjà été mesurée à cette vitesse). Mais là, il faut en venir à évoquer une organisation du travail toujours aussi imparfaite chez Tesla. Les jantes et pneumatiques qui sont nécessaires à cette vitesse ne seront pas disponibles avant plusieurs mois. Cela alors que le lancement de cette version Plaid avait été retardée 2 fois, qu'il devait y avoir 2 versions, mais qu'il n'y en aura finalement qu'une seule, et qu'elle sera plus chère que prévu. C'est comme cela chez Tesla, et pour sa future usine en Allemagne, alors que Tesla avait débauché un directeur de production chez Mercedes, il a déjà démissionné, bien que la production n'ait pas encore débuté. C'est vrai que lorsqu'on est habitué à l'organisation à l'allemande (et surtout chez Mercedes), on ne peut qu'être choqué (et déçu) des méthodes chez Tesla.
Tesla Model SIl y a pourtant des résultats, et la Model S Plaid serait la voiture la plus aérodynamique du monde, avec un Cx de 0.208. Encore que Mercedes dise la même chose avec sa nouvelle limousine EQS... Il sera difficile de les départager, car l'accès aux tunnels qui permettent de vérifier l'aérodynamisme d'une auto ne sont pas ouverts à tous, et encore moins gratuits. A côté des accélérations et de la vitesse de pointe, on attend aussi de découvrir ce que vaut l'auto sur un circuit, et Elon Musk a dit que la Plaid ira prochainement sur le Nurburgring. On rappelle à ce sujet qu'un prototype de développement avait été enregistré de manière non officielle en 7 minutes et 23 secondes (en septembre 2019), ce qui est 19 secondes de mieux qu'une Porsche Taycan. C'est grâce aux 3 moteurs, un à l'avant, 2 à l'arrière, et on rappelle qu'il n'y a toujours qu'un seul rapport de démultiplication. Pour assurer une vitesse de pointe aussi élevée, Tesla a dû accroître le régime moteur, il atteindrait les 20 000 tr/mn, une valeur très impressionnante pour un moteur de production, même si le turbocompresseur d'un moteur diesel tourne 10 fois plus vite. La capacité de la batterie n'est pas non plus précisée, mais on sait que l'autonomie varie de 563 à 627 km selon la configuration.
Tesla Model SOn sait aussi que la puissance maximale de recharge est de 250 kW, et qu'elle serait probablement prochainement accru jusqu'à 350 kW, qui est le nouveau standard vers lequel tendent les constructeurs allemands et coréens. Deux grosses nouveautés ensuite à l'intérieur, avec un volant qui n'en est plus un. Nous avons très envie de critiquer ce point, mais on s'abstiendra puisque nous n'avons jamais essayé. Mais si ce devrait pouvoir aller sur l'autoroute, on s'interroge gravement sur une route de montagne... Ensuite, l'écran central qui était orienté portrait, l'est désormais comme un paysage. Bon.
Tesla Model SLes sièges avants enfin, ont été redessinés, et plus creusés, ils augmentent l'espace pour les genoux des passagers arrières, qui disposent désormais eux aussi d'un écran, tandis que la puissance de calcul de l'ordinateur derrière permet maintenant de jouer aux jeux les plus gourmands en ressource processeur. Les fans de Tesla peuvent donc se réjouir, cette nouvelle Tesla Model S Plaid devrait combler toutes leurs attentes, tandis que le constructeur de Californie devrait élargir sa base de supporters avec ce titre inattendu de constructeur de l'auto la plus performante du monde. On est impatient de savoir quel temps elle fera au Nurburgring.
Tesla Model S

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Tesla ; hautes-performances ; voiture-electrique